ZORRO OU ZERO ?

Publié le par lambersart-yvon cousin

 

On a vécu deux situations exceptionnelles ce jeudi à l'Assemblée de Quartier du Nord-Ouest : le présence d'une dizaine de jeunes et une séquence démagogique de première qualité .

 Voir entrer dans la salle un groupe de jeunes était déjà étonnant. Habituuellement, à Lambersart, les réunions de quartiers ne rassemblent que des adultes, souvent sages, venant s'informer des projets municipaux ou faire part publiquement d'un mécontentement.

 L'autre soir, l'entrée des jeunes changeait la donne . Venaient-ils pour chahuter ? Pour perturber ? Pour se bagarrer même ? L'ordre du jour prévoyait bien une information et un échange sur l'insécurité à la Cité familiale et l'installation des premières caméras.Etait-ce le motif de leur venue ? Dès leur entrée en fond de salle j'ai senti naître dans l'assistance une inquiétude, un malaise et chez certains adultes j'ai vu poindre une agressivité.

 Mâchoires serrées mais s'exprimant calmement un homme a raconté les feux de poubelles dans sa rue et les dégâts à son véhicule. Une dame prit le relais pour dire sa peur devant les attroupements et devant le grand chien d'un des jeunes présents dans le groupe.Un autre encore parla d'alcoolisation. Peu à peu se dessinait le tableau d'une zone où régnaient l'insécurité et les troubles du voisinage...

C'est alors que, bondissant de son siège, un Zorro très énervé réclama la parole pour les jeunes qui ne l'avaient pas encore demandée , tout en fustigeant les adultes intolérants à la jeunesse . Cette belle jeunesse...avenir de notre pays . Et vas-y que je t'en remette une louche et une deuxième . Un beau , un très beau morceau de démagogie .

 Ils ont dû bien rire les quatre jeunes présents dans la salle qui avaient été pour deux d'entre eux condamnés l'après midi même par le juge pour incendies de poubelles et de véhicule , dans le quartier !! Ils sortaient  tous les quatre du Palais de justice !

 Bravo, M. Zéro ! Faut-il vous dire que ce n'est pas en flattant les jeunes qu'on les éduque ? Platon l'a dit bien longtemps avant moi. Croyez-vous que votre attitude vous ait apporté le respect de ces jeunes ? Désolé de vous l'apprendre, Monsieur, les jeunes vous méprisent justement parce que vous ne leur avez donné, ce soir là, aucun repère.

 Me croirez-vous si je vous dis qu'il faut les aimer plus , les comprendre mieux et les guider plus que les flatter ? En un mot les éduquer.

 Malgré votre erreur j'espère que le début de dialogue public qui s'est instauré ce jeudi entre des jeunes et des adultes de la Cité familiale, se poursuivra . Sans démagogie . 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Chasseing 17/06/2010 17:49



 


Des jeunes qui ont commis des actes répréhensibles,viennent assister à une réunion pour entendre ce que les adultes en diront...Ils se retrouvent face à des personnes qui ne respectent pas la
prise de parole, qui interrompent et se positionnent sans autorisation.bel exemple... Comment nouer un dialogue constructif et en confiance dans ces conditions.


V.D.


 



yvoncousin 12/06/2010 16:33



Merci à vous 3 . Ce n'est pas parce que nous sommes " vieux" comme aurait dit Zorro, que nous sommes d'accord ; c'est parce que nous avons un autre idée de nos responsabilités d'adultes envers
les jeunes. Merci encore  Yvon



Georges CAREY 12/06/2010 11:23



Bravo Cher Yvon pour la fermeté avec laquelle tu as dirigé et remis en place le  "Zorro" (de service) lors de la dernière réunion de quartier. Si j'ai bien compris celui-ci occupait des
responsabilités au sein de la croix-rouge, il en a démissionné, ils ont du pousser un "ouf"  de soulagement (les jeunes présents ont du bien rire de la manière dont il a présenté leurs
exploits dans le quartier de la Cité Familiale) il n'a sans doute jamais eu sa voiture brûlée ni ses poubelles incendiées, ce chevalier sans peur et sans reproche



belaval 12/06/2010 10:43



ces jeunes sont-ils venus spontanément? Avaient-ils quelque chose à dire?Je n'y étais pas pour cause de café littéraire! J'espère qu'à l'avenir nous parviendrons à harmoniser nos manifestations:
notre café pourrait être décalé d'une semaine ou d'un jour; vous y serez toujours le bienvenu! ainsi que Claude Reynaert: c'est ouvert à tous pour y échanger sur nos lectures. J'aurais bien aimé
que des jeunes du coin participent à notre débat sur la culture populaire mais je suppose que lire n'est pas leur activité prioritaire?



Hernandes 12/06/2010 08:59



J'étais présent lors de cette Assemblée de quartier, et je regrette l'intervention du "zorro" de service, lequel ne semblait pas en son assiette pour parler ainsi, heureusement tu as su diriger
cette réunion et de faire en sorte que cela se déroule dans les meilleurs conditions.Autrement la présence des jeunes est un bon début vers l'éducation, la participation...