WEEK END CHARGE IN LAMBERSART

Publié le par lambersart-yvon cousin

fresque-L-de-Bettignies.jpgRECETTE DE SOUPE POPULAIRE  Versez dans un week-end ensoleillé une inauguration d' école, des foulées dites « lambersartoises » et un anniversaire de jumelage . Portez à ébullition pendant 2 jours . Vous obtiendrez un excellent bouillon d'animation populaire. Les élus en raffolent.

A L'ECOLE DU PACOT VANDRACQ . Les enfants ont réalisé une fresque avec l'aide de l'artiste Claudy Gielczynski représentant le visage de Louise de Bettignies. Très belle réalisation . Quand le chef du protocole a annoncé que le maire allait dévoiler le haut de cette fresque ,des plaisantins qui se souvenaient d'une certaine publicité ont murmuré : « aujourd'hui on enlève le haut, demain on enlève le bas ! " Ah, c'est malin  ! 

BUFFET  Après la catastrophe du repas servi il y a 2 ans à la délégation allemande, on pouvait tout craindre du buffet du samedi soir offert à la délégation anglaise à l'occasion du XXe anniversaire du jumelage Lambersart-Southborough. Eh bien,non. Ce fut un régal . C'est Govaert traiteur qui a effacé la honte .

UNE PREMIERE  La musique municipale a honoré nos visiteurs britanniques de belle manière . Pour la première fois les musiciens ont interprété le God Save The Queen et ils ont même ajouté sur le parvis de la salle Malraux le célèbre « It's a long way to Tipperary »

HUMOUR ANGLAIS On s'attend toujours à un peu d'humour de la part des Anglais,même dans les discours officiels. Ce ne fut pas le cas cette fois . Le représentant du maire de Southborough a parlé avec intelligence et de manière brillante. C'est Gérard Tancré, président des Amitiés Internationales qui a versé quelques gouttes d'humour. Tout d'abord en espérant être là dans 20 ans pour une cérémonie du même type : J'aurai alors 95 ans !,dit-il ,pince sans rire.Et, un peu plus tard il annonçait sportivement « 15 à 1 ! La France gagne ! »Il parlait du nombre de maires qu'a connu le jumelage. En Angleterre les mayors changent presque tous les ans alors que nous avons le même maire depuis l'origine du jumelage.

QU'EST CE QU'ON FAIT DES VIEUX ? Curieux destin que celui de mon voisin de table : un Anglais venant de l'île Maurice , anesthésiste après avoir été policier, parfaitement bilingue français-anglais. Ce qui l'a le plus étonné quand il est arrivé en Europe, c'est la façon dont on traite les personnes âgées. Chez lui on les soigne et on les accompagne jusqu'à la mort toujours dans la famille . Chez nous on les place de plus en plus souvent dans des institutions spécialisées. A méditer ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article