VIDEO ERGO zozo SUM (3/3)

Publié le par lambersart-yvon cousin

Reste la question du coût.Le premier devoir des élus est de gérer et de dépenser "au mieux "l'argent des contribuables. "Au mieux", cela veut dire sans gaspillage mais en fonction des attentes et des besoins des concitoyens.
 A Lambersart, nous avons choisi de limiter l' investissement en video-surveillance à 55O.OOO € ,( dont 50.000 € d' études) , desquels on peut légitimement retrancher 40%, montant prévu de la subvention de l'Etat. A priori nous ne devons pas douter de la parole de l'Etat, n'est-ce-pas ?
Il nous reste donc à financer 228.000 €* . Ajoutons-y chaque année 15% pour la maintenance et l'amortissement sur 10 ans ,nous aurons donc à prévoir annuellement 75000 € . C'est ce que nous coûte la location et la maintenance des photocopieurs et de la reprographie.L'équivalent de 2 salaires et demi. C'est beaucoup mais c'est aussi peu ,rapporté au total de nos dépenses qui dépassent les 40 millions d'€ par an .
Le rapport qualité/prix ou plus précisément efficacité/coût est-il intéressant ? J'en appelle aux forts en maths . Voici le problème : "Soit une ville, Lambersart en l'occurrence, qui a choisi 30 points "sensibles "de son territoire à surveiller 24H/24 H. Des endroits où l'on déplore des dégradations,des squats, des ventes de stupéfiants...et où on pourrait placer des caméras .Question n°1 : combien d'heures de surveillance faut-il assurer par semaine ? Réponse :30 sites X 24 H X 7 jours =5040 H. Question n°2 : combien faut-il de policiers pour asssurer cette surveillance, sachant qu'un policier travaille 35H/semaine ? Réponse : 5040 : 35 = 142 policiers !!!! Il va falloir construire une caserne !
J'avoue que j'exagère , c'est un peu simpliste . On fait dire n'importe quoi aux chiffres. Il nempêche que si l'emploi de personnel est plus souple, les caméras offrent quantativement un réel avantage*.On pourrait épiloguer à l'infini sur les avantages et inconvénients du choix fait .Personnellement, tout en voulant garder une juste mesure, je regrette que les opposants systématiques à la vidéo-surveillance se conduisent comme les opposants aux premiers trains à vapeur :on remplace l'homme par la machine...les trains ne peuvent aller partout... la création des rails et des gares est coûteuse...L'avenir a parlé .
 Alors,Lambersart persiste et signe ? Je dirais plutôt : Lambersart prend le train du progrès et s'adapte .
  Il y a quand même un point sur lequel partisans et détracteurs de l'utilisation de la video peuvent s'entendre . Une évidence : ce n'est pas en multipliant les policiers et les caméras qu'on aura plus de sécurité, c'est en diminuant le nombre des délinquants !!!!! C'est là un autre débat . Passionnant .

                                                                                                                                   
N.B. Un réel progrès serait fait si l'autorisation d'utiliser les caméras pouvait être donnée par le préfet ou un magistrat sans attendre l'avis de la commission départementale qui ne se réunit que tous les 2 mois. L'autorisation serait temporaire , devrait respecter les conditions habituelles mais  la réponse rapide serait facteur d' efficacité

* erreur grossière signalée par E Darques qui gagne une superbe statue de cheminée en plâtre. Il faut lire 330.000 € .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Paul 11/08/2011 08:38



Ouf ! affaire classée ... Attention Yvon, la prochaine fois  c'est du papier bleu !!



yvoncousin 10/08/2011 16:01



Je viens de lire que l'agence Standard and Poor's qui a baissé la note U.S de AAA à AA+, a reconnu une erreur de 2.000 milliards de $ (1400 milliards d'€ ) dans ses calculs. Mais elle n'a pas
voulu revenir sur sa notation . J'ai encore des progrès à faire dans l'erreur  !



yvoncousin 10/08/2011 08:02



Vous avez raison. Je ne m'explique même pas ce montant qui n'apparaît pas sur mon papier ! Ai-je voulu calculer mentalement , présomptueux que je suis ?  Savez-vous que j'ai fait des études
de "classique C" comme cela s'appelait autrefois (latin-maths !)  ?


Je rectifie immédiatement. Rassurez-vous le Conseil n'a voté que sur le montant de l'autorisation de programme : 550.000 € .Ils sont bons nos financiers !


Merci



Eric DARQUES 10/08/2011 00:14



Cher Monsieur COUSIN,


Vous n'êtes pas adjoint aux finances...je crois savoir pourquoi:


Vous posez comme postulat que le système de vidéo surveillance va coûter 550 000 Euros (dont 50 000 Euros d'études). Vous dites également que l'Etat va subventionner à hautaur de 40%...


Si nous prenons le total de 550 000 Euros:


550 000 Euros X 40% = 220 000 Euros


550 000 - 220 000 = 330 000 Euros


 


Je ne suis pas certain que l'Etat subventionne les études...prenons donc le coût hors étude, soit 500 000 Euros:


500 000 X 40% = 200 000 Euros


500 000 - 200 000 = 300 000 Euros


300 000 Euros auxquels il convient d'ajouter les 50 000 Euros de frais d'études, soit un total de 350 000 Euros.


Maintenant expliquez moi, par quel tour de passe passe, ce système va "seulement" nous coûter 228 000 Euros, et non pas 330 000 ou 350 000 Euros???


J'espère que ces chiffres n'ont pas déjà fait l'objet d'une délibération en Conseil Municipal...Ce serait cocasse...mais ça peut, ou ça a pu passer inaperçu...il n'y a plus d'expert en chiffre au
sein du Conseil Municipal.



HERNANDES JF 10/08/2011 00:02



Je suis favorable aux cameras, elles sont d'une grande utilité et les essais ont pu le confirmer. Dans la vie on ne peut plus avoir le beurre et l'argent du beurre.


Restons fièrement citoyen à part entière et analysons sérieusement l'utilité des caméras, pour tomber d'accord.