UNE CAUSE A DEFENDRE

Publié le par lambersart-yvon cousin

Florence-Cassez-condamnee-a-70-ans-de-prison-au-Mexique--_c.jpg

Lambersart est pavoisée de kakémonos à son nom ;de belles invitations sur carton fort sont envoyées ; les panneaux d'informations municipales lui sont réservés...une exposition , une conférence , un cocktail (que la ville ne devra pas payer) vont marquer la vie locale la semaine prochaine .

 Florence Cassez sera particulièrement honorée à Lambersart .

 Treize parlementaires (mais je n'ai pas vu les noms de Yves Durand, Martine Aubry ou Jean René Lecerf...) et 2 évêques , soutiennent sa cause.

 Malgré la sympathie que j'éprouve pour cette jeune dame ,ancienne élève du lycée Jean Perrin qui a laissé de bons souvenirs à Lambersart ; malgré ma conviction qu'elle a été abusée par un truand ; malgré la compassion que je ressens pour ses parents ; malgré la sanction trop lourde qui la frappe (60 ans d'emprisonnement) alors qu'il n'y a eu ni meurtre ni assassinat....malgré tout cela , je désapprouve .

 Au risque de passer une nouvelle fois pour un mouton noir en sortant du cadre du politiquement correct , je désapprouve.

Je désapprouve l'appellation de " cause nationale" qu'on attribue au soutien à Florence Cassez. Même si elle est totalement innocente, sa " cause" est-elle du même niveau que les causes nationales que sont les luttes contre la solitude , contre l'enfance maltraitée, contre la maladie d'Alzaheimer ou le handicap..?

Y-a-t-il quelques motivations cachées là dessous ?

 En outre ,Je ne pense pas qu'opposer publiquement la "nation" française (cause nationale !) à la justice mexicaine soit opportun et efficace. A ma connaissance, le Mexique, comme la France ,est une démocratie. Son système judiciaire ,comme le nôtre , a ses faiblesses . Nous n'apprécierions pas que les Mexicains critiquent une "condamnation à perpétuité" rendue par un tribunal français .

Des mots, des jugements ont été prononcés qui ne peuvent que nuire à la cause de Florence. Elle même a bien compris qu'il ne faut pas opposer la France et le Mexique, y compris en annulant des manifestations culturelles .

 Florence Cassez est une cause à défendre , certainement ;

une cause nationale , non.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bobin 05/04/2011 22:39



Qui donc a décidé de cette "action" ? Quel est son fondement ? Sa légitimité ? Mais bon sang... De quoi se mêle la municipalité lambersartoise ? Si on peut s'indigner et s'engager à propos
d'otages, comment peut-on interférer dans une décision de justice provenant d'un Etat démocratique ? La municipalité aurait-elle accès au dossier ??? Et, que savons-nous, nous Lambersartois de
cette affaire ? C'est par la voie juridique que des recours peuvent être envisagés, pas par la Lambersart'Com ! Non mais, pour qui on se prend ?


Merci Monsieur Cousin.



Antoine Diers 04/04/2011 09:11



Entièrement d'accord avec toi Yvon...


A très vite


Antoine



MCL 04/04/2011 09:05



Bravo Yvon ! Tu dis tout haut ce que je pense tout bas et tant pis si je reçois encore la "foudre" de mon fils qui ne sera évidemment pas d'accord avec moi ! Il est certain que c'est dommage ce
qui arrive à cette jeune dame, mais elle n'est certainement pas blanche comme neige et devait certainement se douter que son compagnon n'était pas un "ange" ! Donc il faut assumer dans ce cas !
Il ne faut donc pas en faire une cause nationale !



laurence mouray 04/04/2011 07:13



Merci pour ce billet M. COUSIN...Les Kakémonos flottant au vent depuis la fin de la semaine avec "cause nationale" dessus dans Lambersart, m'ont surpris !! Au-delà de ce qui arrive à
Florence Cassez, de mémoire d'exposition au Colysée, aucune vértiable cause nationale (le Sida, la lutte contre le cancer, la lutte contre la pauvreté..) n'a eu autant d'échos sur des kakémonos à
Lambersart !


Que la ville s'engage, soutienne le combat de cette nordiste c'est une chose! Que la ville communique autant la -dessus que sur le développement durable, ou les travaux du Pacot Vandracq cela
manque de visibilité et de priorité parmi les  évènements !


 



HERNANDES JF 04/04/2011 04:48



Prions pour elle et souhaitons que la justice Mexicaine reconnaisse son erreur.