UN LAMBERSARTOIS CON COURANT VERS LE GONCOURT ?

Publié le par lambersart-yvon cousin

  •         arlette-wahl-copie-1.jpg Pourquoi bouderais-je mon plaisir de vous communiquer l'article que La Voix du Nord et Isabelle Ellender m'ont consacré  dimanche dernier ?  

                                               xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

  • Yvon Cousin, en « vrai-faux historien », sort un livre plein d'humour

dimanche 17.07.2011, 05:15 - La Voix du Nord

Premier adjoint au maire, YvonCousin a édité des histoires parues sur son blog.

| LAMBERSART |

On connaît la plume d'Yvon Cousin quand on lit son blog assidûment. Son humour aussi. Le premier adjoint au maire de Lambersart a eu l'idée de coucher sur le papier quelques textes parus sur le net.

Cela donne « Lambersart... L'autre histoire », que celui qui se présente comme « vrai-faux historien » a lui-même éditée. « À la demande de Lambersartois qui ne fréquentent pas mon blog mais qui souhaitent en lire quelques textes », explique l'auteur.

C'est un petit bouquin (86 pages) plutôt plaisant, en deux parties : deux récits pseudo-historiques. Le premier sur la vie à Lambersart sous l'occupation romaine, le second sur l'origine des coquilles Saint-Jacques ornant le blason de la commune. Plus sérieusement, pour en savoir plus sur ce sujet, on peut se reporter à l'article paru dans nos colonnes le 20 octobre dernier, « L'énigme du vrai-faux blason de Lambersart enfin résolue ! » « Voici donc la véritable fausse histoire de LA septième Centurie », annonce d'emblée Yvon Cousin, qui ne résiste pas au plaisir de disséminer ici ou là quelques... gauloiseries, en contant de manière loufoque la vie d'une centaine de légionnaires romains au contact d'une tribu gauloise installée sur les bords de la Deûle.

Au fil des pages, l'ancien inspecteur de l'Éducation nationale fait preuve d'autodérision, cela ne surprendra personne : « Des Cousins ? Ce sont des cons les Cousins (...) Je veux prendre à témoin les lecteurs : les Cousins ne sont pas tous des cons. Pas tous. » Le livre est truffé d'anachronismes, de jeux de mots ou de néologismes : le RMI, c'est le « revenu de militaire intrépide », l'UMP, « l'union pour merlucher les provocateurs », le GPS un « gourdin pour sanglier ». Une bousculade au Moyen Âge est comparée « au premier jour de vente d'une console Nintendo, chez Virgin ». Mouton futé remplace discrètement Bison futé. Et l'on apprend au passage qu'il y a « trop de glands à Lambersart »...

Avouons sans fausse modestie avoir été amusés par le clin d'oeil à notre quotidien, rebaptisé sous la plume d'Yvon Cousin « La Foi du Nord, le grand parchemin régional ». On reconnaît même notre slogan, à peine modifié : « La Foi du Nord, la foi dans la vie ». •

ISABELLE ELLENDER

6 E, en vente au syndicat d'initiative de Lambersart ou auprès de l'auteur : yvoncousin@live.fr

www.yvoncousin.com

                                           xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 J'ajoute  (ouvrez le ban !) que vous pouvez aussi acheter ce livre exceptionnel , futur Prix Goncourt, à la maison de la presse ,place de l'Europe au Pacot-Vandracq ou au café "Le Victoria"avenue Becquart.  Une séance de dédicaces sera organisée à la rentrée.

En photo  Arlette Wahl, organisatrice de "la banque alimentaire "à Lambersart, se cultive et prend des notes de cet ouvrage de référence.  Fermez le ban ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mcl 25/07/2011 08:17



Bravo ! Un prix Goncourt ??? Non, non, l'Académie Française de suite ! Il n'y a pas un fauteuil disponible ??? Enfin de la reconnaissance pour nos élus, autres que lillois, cela fait du bien. Tu
le mérites, car non seulement tu es un bon adjoint mais tu es un excellent écrivain. Avec toute mon amitié. MCL



arlette 23/07/2011 22:00



je n'ai pas ta plume Yvon hélas. Même nos amis du Gers se régalent. Merci pour la Pub pour la Banque Alimentaire. La collecte aura lieu le dernier week-end de novembre je fais
un appel à tous les bénévoles. Amitiés AW



HERNANDES JF 23/07/2011 15:24



Excellent ouvrage, il faut une suite... bravo Yvon et bonne inspiration !!!