SENS DESSUS DESSOUS

Publié le par lambersart-yvon cousin

Jusqu'à l'année dernière on parlait de "contre sens cyclables" là où les cyclistes pouvaient rouler en sens inverse des automobiles, dans les rues à sens unique . Aujourd'hui, le bicycally-correct exige qu'on dise " double sens cyclable" . Progrès sémantique indéniable, penserez-vous.
 Pub : Lambersart va inaugurer ce type de rue le 27 février prochain. Rendez-vous, à vélo, à 11H30, place de la République.Le maire devrait y être .
 On pourrait donc dire "ça roule !" , à Lambersart ,  mais voilà que le démon de l'orthographe s'en mêle .
 Comment écririez-vous :  "inauguration des doubles sens cyclables  ? ou des double sens cyclables ?" , m'a-t-on demandé.
 Question de bon sens ,bien sûr .
 Je n'allais pas hésiter à répondre mais le hasard m'ayant mis à portée de main le compte-rendu des Etats Généraux du vélo qui s'étaient déroulés fin 2009, j'ai  quand même feuilleté ce document officiel, histoire de me rassurer. Damned ! j'y ai lu autant de doubles sens que de double sens !!!
Nos cyclistes n'auraient-ils pas plus le sens de l'orthographe que certains d'entre eux n'ont le respect des sens interdits ? Me voilà en pleine dépression orthographique .
 Comme toujours il m'a fallu me rabattre sur ce bon vieux "Bled" des classes primaires qui me rappelle que "double" est  ici un adjectif et que par conséquent, il s'accorde même si je dois écrire par ailleurs "les cinq sens", auquel cas "cinq" est un adjectif numéral cardinal invariable. Tout comme est invariable "contre" qui n'est pas un adjectif !
 Ah les délices de la syntaxe ! Bref, le bon sens impose donc qu'on écrive des "doubles sens cyclables" .
 Fallait-il vraiment me mettre sens dessus dessous pour ça ?
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Eric Lamblin 15/02/2010 15:03


Dans cette histoire, tout celà a donc un sens ; oui, mais comme il s'agit d'un double sens, tout celà n'a donc aucun sens !


lambersart-yvon cousin 15/02/2010 15:34


Sauf le sens de l'humour !