Semaine Funèbre

Publié le par lambersart-yvon cousin

Des destins qui se croisent au delà de la vie.
Cette semaine 3 personnalités nous ont quittés .
Mlle Niquet,lambersartoise et universitaire ,était connue aussi pour quelques livres qu'elle a écrits dont son premier témoignage émouvant "Même le couchant peut être beau ". Elle y racontait la fin de vie de sa maman qu'elle a accompagnée jusqu'à son dernier souffle .
Au Pacot Vandracq,c'est Mme Darem, maman d'une famille nombreuse qui a quitté les siens . Beaucoup la connaissaient comme une personne "au grand cœur" . De la fenêtre de son appartement il lui arrivait souvent de lancer des bonbons aux enfants qui sortaient de l'école .
Et ce matin,j'apprends le décès de Pierre Mauroy . Un "géant " disent certains de ses amis .Personnellement je me souviens qu'avant d'être inspecteur, j' étais principal-adjoint au collège Verlaine de Lille quand P. Mauroy était premier ministre . Répondant à son invitation,J'ai accompagné une délégation d'élèves de Lille Sud pour un goûter à l'hôtel Matignon. En gants blancs le personnel a servi à mes chenapans peu impressionnés d'excellentes tartelettes . Confus, il a fallu que je présente bien des excuses ...tellement il y avait de crème pâtissière sur la magnifique moquette républicaine.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B

Gilberte Niquet était une personne très antipathique et a fait du tort à la littérature! j'avoue ne pas être touchée par son décès...je ne connaissais pas la dame du Pacot mais j'adrese mes
condoléances à tout ceux à qui elle va manquer. Je suis très touchée par le décès de Pierre Mauroy que j'ai rencontré plusieurs fois...c'est toute une époque qui disparaît et beaucoup d'illusions
aussi! je voudrais aller à son enterrement mais je ne sais pas si cela sera ouvert au vulgaire!
Répondre
H

Que de souvenirs...


Le décès de personnes remarquables justifie largement que l'on partage.


Pour Mr MAUROY, je n'ai pas personnellement un souvenir enthousiasme, mais face à la mort, je ne peux que dire: RESPECT et qu'importe la politique.
Répondre