QUE LA CAMPAGNE EST BELLE 18

Publié le par lambersart-yvon cousin

Rumeurs

Après le sondage bidonné (?) dont le commanditaire ne veut pas se faire connaître (suivez mon regard) et dont il cache les résultats car ils ne correspondent certainement pas à ses attentes, les rumeurs vont bon train.Chaque liste se dit bien placée et pleine d'espoir.

Les candidats eux-mêmes lancent des rumeurs.Le maire , par exemple, se dit serein. Tout prouve le contraire . Il fait du terrain, du terrain. On l'a même vu à une sortie d'école . Il menace de régler ses comptes après l'élection . Encore faut-il qu'il soit élu...car une rumeur dit que la surprise sera grande .

La rumeur dit aussi qu'il est tourmenté. Il écrit partout et promet tout à tout le monde .Il a écrit aux personnes âgées pour tenter de gommer la gaffe qu'il avait faite en écrivant qu'à 75 ans on était certainement bien diminué et incapable de prendre des responsabilités.Il se dit...(non, ça c'est moi qui le dit) qu'il va promettre un déambulateur gratuit pour tous.

A la mairie ,le personnel est sous haute pression. La rumeur dit que les directeurs sont pour le maire et que le reste du personnel est pour Cousin. Rumeur ? Il est vrai que certains cadres ont peur de perdre leurs privilèges : grosses primes, voitures...

Autre rumeur celle qui dit que certains employés seraient sur écoute ou que les mails du personnel seraient « surveillés ». . Un watergate à la lambersartoise ?

Il y a aussi la rumeur qui affirme que notre fameux nouveau et inutile logo aurait bénéficié d'une aide à la conception de ...Bygmalion ,la société dont la presse parle dans « l'affaire Copé ». Mais méfiance quand même: le maire a toujours dit que ce logo n'avait rien coûté à la ville . Il y a présomption d'innocence, n'est-il pas ?disent les Anglais.

Il se chuchote aussi que le maire « aurait » aidé un concurrent à terminer sa liste . Personne ne croit à une telle générosité . Mais peut-être a-t-il souhaité s'attirer quelques faveurs dont il a terriblement besoin ?Il se murmure même qu'un candidat tête de liste accepterait de le rejoindre si....

Panique à bord ?

Tout cela bien sûr est au conditionnel. On ne sait jamais.

Allez ,la campagne continue . Restons droits et honnêtes !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article