POLITIQUEMENT inCORRECT

Publié le par lambersart-yvon cousin

 Elles arrivent les cartes de voeux des hommes politiques !

 Comme d'habitude il y a celles ,impersonnelles, tout imprimées, qui vous sont envoyées parce que vous êtes sur une liste et mises sous enveloppe machinalement par du personnel affecté spécialement à cette tâche . De la muflerie. Direction la poubelle. Quelquefois l'expéditeur condescend à y apposer son visa . Soyez flattés . Parfois vous avez droit à un mot voire une phrase manuscrite : vous êtes comblés !

 Comme l'an dernier je souhaite partager avec vous une part de ma moisson de voeux et vous inciter à jouer avec moi au jeu du "dis moi quelles sont tes références et je te dirai qui tu es ". Voici un échantillon des cartes reçues .

 Gérard Caudron maire de Villeneuve d'Ascq cite Lacordaire, prêtre catholique ":Entre le passé où sont mes souvenirs et l'avenir où sont mes espérances, il y a le présent où sont mes devoirs".

 Le maire de Roncq, Vincent Ledoux fait appel à Teilhard de Chardin, prêtre catholique aussi : Un jour, quand nous aurons maîtrisé les vents, les vagues et la pesanteur, nous exploiterons l'énergie de l'amour. Alors pour la seconde fois dans l'histoire du monde, l'homme aura découvert le feu".

Olivier Henno centre ses voeux sur la liberté et rappelle les articles 1 et 2 de la loi sur la liberté de la presse de juillet 1881. Comme il en a pris l'habitude il promet un cadeau à ceux qui assisteront à la cérémonie des voeux à Saint André . Cette année, ce sera un tea-time anglo-andrésien . Mystère !.

 Yves Durand,le maire de Lomme envoie une carte découpée de manière originale . Je l'ai traduite à ma façon : 2 coins saillants pour symboliser la lutte , 2 coins arrondis pour exprimer la sagesse ?? et une citation anonyme "Il y a toujours dans l'enfance un moment pour l'avenir".

 Monsieur le Maire de Lomme, si vous me lisez, pardonnez moi, j'ai eu à votre égard une pensée indécente . J'ai rapproché votre photo ,au demeurant fort belle, de ce qui est écrit au verso de la carte "Ne pas jeter sur la voie publique". Qui aurait cette pensée vulgaire de se séparer ainsi d'un député ? Merci de prendre ma remarque avec humour !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article