PALMARES DES LYCEES

Publié le par lambersart-yvon cousin

lycee-jean-perrin.jpgCe n'est pas possible ! Ils participent à la course du Bac avec des brouettes, les lycées publics de la  métropole lilloise ! Je m'afflige des résultats publiés par le Ministère de l'Education Nationale et la Voix du Nord.
Où sont les prestigieux lycées lillois d'antan ? Faidherbe et ses brillantes classes prépa ? Fénelon l'ancien fleuron des lycées de jeunes filles qui , le premier, n'apparaît qu'à la 65e place sur 137 ? tandis que Baggio , la perle des lycées techniques se classe dans les 10 derniers !

Il y a plus qu'un problème. Ce n'est pas une chute, c'est un écroulement.
Et notre lycée Jean Perrin de Lambersart se trouve à la 104e place. Il y a 4 ans , Jean Perrin et Ste-Odile se classaient à égalité dans la soixantaine. Aujourd'hui, Ste Odile est 39e ; 65 places devant notre lycée public .

Que se passe-t-il ? Pourquoi les lycées privés monopolisent-ils les premières places ? Il ne m'appartient pas de répondre succinctement ici mais il me paraît nécessaire que les resonsables analysent et réagissent . Les moyens matériels qui manquent ? Peut-être . Je pense qu'il faut aller plus en profondeur.

Heureusement, comme pour sauver l'honneur de l'enseignement public le lycée professionnel d'Armentières Ile de Flandre ,se classe 1er . Maria Goretti ,le seul lycée professionnel privé de Lambersart arrive juste à la moyenne : 69e sur 127 classés. . Mais les Vertes feuilles à St-André et Sonia Delaunay à Lomme sont presque des voitures-balai .

Y a -t-il une recette miracle pour être en tête de peloton ? Il y a certainement plusieurs recettes . Les 2 proviseurs « gagnants » , l'un du privé, l'autre du public parlent tous les 2 « d'accompagnement personnalisé » des élèves et de contact avec les familles...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article