Nanas Fêlées

Publié le par lambersart-yvon cousin

                                                            Fin de semaine dans lIMG00163-20100226-2128.jpga gaudriole artistique,ce vendredi soir,salle Malraux .
 Devant une salle bisexuée,les "Nanas fêlées" ont déversé leurs fantasmes, leur faux-fiel, leur humour et leur amour des mecs.
 On dit que les hommes ne pensent qu'à ça ?
 Allons donc . Ces Nanas, pour fêlées qu'elles apparaissent , n'en sont pas moins des hystériques du sexe . "Les nuits d'une demoiselle" et "le déclic névrotique" vous les mettent en transes sexuelles de première grandeur.
 Heureusement que les enfants et les sourds n'entendent pas tout !
Des 3 Nanas, l'une est Lambersartoise et ce n'est pas la moins délurée . Son accoutrement mérite d'être inscrit à notre patrimoine culturel burlesque . Avec Olivier Marais,la première partie  du spectacle a donné aussi dans l'humour,la dérision et la poésie. Disons un tiers de chaque .
 Dois-je vous dire que le chanteur a ému et fait souffler un air de liberté et de  grande sérénité  en interprétant avec une sensualité extrême " Ah ce qu'on est bien au petit coin " !
 
Preuve que la poésie entre partout .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
<br /> il n'y a qu'à lire tous vos articles pour comprendre votre (grand) sens de l'humour ! et le mien se voulait comme tel, mais j'ai du faire un flop ! damned ! la fatigue sans doute ! j'essaierai de<br /> faire mieux la prochaine fois !!!  <br /> <br /> <br />
Répondre
Y
<br /> Pardon Tess mais mon texte  (comme bien d'autres ici) n'était pas à prendre au premier degré !<br /> Cordialement<br /> Yvon COUSIN<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> Je tiens à préciser avant que la ligue Lambersartoise de défense des bonnes moeurs ne me tombe sur le poil que le thème du spectacle étant "les 7 péchés capiteux", il nous fallait bien des chansons<br /> pour illustrer la "luxure"!!!<br /> le choix d'une "chanson grivoise" de Colette Renard s'est imposée d'office et, petite précision, la 1ère Dame de France l'ayant elle aussi reprise en concert, nous l'avons tout simplement<br /> imitée......<br /> <br /> <br />
Répondre