LUCIEN A EU SON CADEAU DE NOEL

Publié le

Le jugement est tombé hier : Lucien L. est condamné à 2 ans de prison dont 1 an ferme.
 Ses esclandres avaient été évoqués publiquement lors de la dernière assemblée de quartier "Bourg-Mairie".  Depuis Pâques à peu près,on lui reprochait de squatter la station-essence et le petit square jouxtant le cimetière de la rue Auguste Bonte. Quand il était bien "chargé",il s'installait au milieu de la chaussée, haranguait et agressait verbalement les automobilistes . Chaque jour ou presque, les plaintes arrivaient aux services de police et à la mairie; parfois suivies d'interpellation et d'un placement de quelques heures en cellule de dégrisement.
 A l'Assemblée de Quartier,Lucien avait même trouvé un bon avocat : un voisin du square qui le trouvait plus folklorique que méchant pour peu qu'on lui parlât en l'appelant par son prénom ou en évoquant la Légion Etrangère où il avait servi. Car Lucien était très respectueux de l'uniforme.
Mais il était devenu agressif. Il menaçait avec la pelle qu'il avait volée à la station-service après avoir vidé les extincteurs.
 Le jour de la Toussaint il a vociféré et menacé toute la journée à la porte du cimetière et,ne se contrôlant plus, il a frappé un vieux monsieur qui a déposé plainte.
 C' en était trop . C'était la goutte de vin qui a fait déborder Lucien . Il est en prison et son chien est à la L.P.A.
 Pâques à la station et Noël en prison . Il aura au moins chaud, Lucien .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article