LES FEUX DE L'HUMOUR

Publié le par lambersart-yvon cousin

                                                             L'humour ou les momCarte Media Card BlackBerry pictures IMG00202-20100330-122ents amusants se glissent partout .  On doit en conserver les joyaux. Hier soir,au cours de la très protocolaire cérémonie de mise à l'honneur des décorés, M. Marc Desclodures, policier, a été élevé au grade d'officier des palmes académiques. Il en a profité pour valoriser sa corporation en déclarant que les palmes "académiques" qui lui étaient remises étaient bien la preuve que "dans la police il n'y a pas que des illéttrés !" .
 Le décoré suivant , M. J.P. Neumann, ne voulut pas en rester là. Lui, était décoré pour ses services éminents dans l'administration pénitentiaire. Il remercia donc son prédécesseur qui lui fournissait "la matière première" de son travail.
Il ne restait plus qu'à la jeune magistrate Me Louisa Aït Hamou, décorée elle aussi à tirer la conclusion en constatant que toute la chaîne pénale était représentée hier soir à Lambersart . Sauf qu'il y manquait quand même l'essentiel : au moins un délinquant !
 J'ai beaucoup aimé aussi la réponse d'un élève dans le clip sur le développement durable qui a été présenté au début du Conseil Municipal . Au maire qui lui demandait si on pouvait se passer des tondeuses mécaniques ou électriques, le petit a répondu que "ben oui, on peut faire comme à la mairie, on met des chèvres et des moutons ". J'ai eu une mauvaise pensée à cet instant, je l'avoue . J'espère que ce "sale gamin" ne pensait ni à la tonte des contribuables ni à certains élus ou employés municipaux !

 Moment plaisant aussi quand un conseiller municipal s'est fait le porte- parole d'habitants mécontents parce que les pompiers avaient fait supprimer 2 places de stationnement pour permettre à leur grand camion de tourner dans un virage. Ils proposaient de placer sur ces places devenues libres des jardinières à roulettes ! J'ai lu dans l'oeil de certains de mes collègues qu'ils imaginaient la cocasserie de la scène : les pompiers appelés en urgence, descendant de leur camion pour pousser et déplacer les jardinières...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H


Cela semble avoir été une agréable soirée et je m'en réjouis cela atteste bien aussi que l'on sait rire à Lambersart.


Félicitations



Répondre