LES BOULES A JEAN LUC

Publié le par lambersart-yvon cousin

Que les esprits chagrins et les pisse-vinaigre passent à l'article suivant , cette histoire ne leur plaira pas. Pourtant elle est authentique.

 La semaine dernière , au cours d'une réunion des responsables des salles municipales de Lambersart, nous déplorions que sans une habilitation spécifique, obtenue après un stage, ces mêmes responsables n'avaient pas le droit de changer une ampoule électrique !

 D'autres exemples montraient aussi que les bonnes volontés et les initiatives se heurtaient souvent à une réglementation administrative tatillonne et ridicule.

C'est alors que Jean Luc Decottignies, un tantinet pince sans rire, souleva la question de la propreté des globes lumineux de la salle A. Malraux qu'il aimerait bien nettoyer. La formulation de sa question, dont on se demande encore s'il elle était préméditée ou non, provoqua un éclat de rire général :

"Est-ce que je peux me servir de la nacelle de Bernard Baraffe le régisseur pour nettoyer mes boules ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

yvon cousin 28/09/2010 09:22



Alors,ça  a bien marché !



decottignies jean luc 28/09/2010 07:53



il faut dire que je l avais preparer pour detendre l atmophere



HERNANDES JF 27/09/2010 07:26



Notre BB local n'a pas dure rire aux éclats a s'entendre dire que Jean Louis avait besoin de sa nacelle pour nettoyer les boules....