LE PASSÉ,OUI . MAIS L'AVENIR ?

Publié le par lambersart-yvon cousin

grignoteuse.jpgLa grignoteuse a grignoté.
Au Pacot-Vandracq, le dernier immeuble habité qui devait être détruit l'a été vendredi. La rénovation du quartier tire vers sa fin . En 2013,le parc, la salle de sports et les 8 maisons de la place de l'Europe seront terminés . Le Pacot nouveau sera prêt pour un destin nouveau .

Vendredi donc, les personnalités et les habitants du quartier présents se réjouissaient de cette réussite architecturale urbaine. Qui dira que ce n'est pas un succès ? On a même chanté « aujourd'hui c'est la fête,les souvenirs sont ancrés dans nos têtes » .

Pourtant, pourtant.. « un je ne sais quoi » freinait mon enthousiasme. La veille j'étais allé dans le quartier. Sur des trottoirs et des parvis neufs j'ai vu une multitude de crottes de chiens ; j'ai vu des taches d'huile de moteur incrustées définitivement dans la pierre de ces trottoirs ; j'ai vu les portes de l'immeuble Camélia déjà défoncées et j'ai vu des tags dans l'entrée de cet immeuble qui me rappelait le tristement célèbre « Jonquilles » au 2/4 avenue de Gaulle.

Pourtant... le  comité de la mémoire a bien travaillé .Ceux qui l'ont voulu ont pu témoigner du passé. Mais,aujourd'hui c'est l 'avenir qu'il faut assurer. C'est autrement plus difficile. Comment faire respecter ces nouveaux lieux collectifs ? Comment éviter les dégradations continuelles ? Peut-on et comment inciter à plus de respect et de civisme ? Y-a-t-il une majorité d'habitants prêts à s'investir dans la sauvegarde de ce beau quartier ? Un comité d'avenir du Pacot ne devrait-il pas se créer  succédant au comité  de la mémoire ? Il serait dramatique de gâcher ou d'abîmer un tel site.
Une grignoteuse a grignoté le passé, une autre devra grignoter l'avenir.
Les matériaux sont humains .Il n'y a pas que les élus pour construire cet avenir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article