LE MÉDISANT

Publié le par lambersart-yvon cousin

panneau-champ-de-corses.jpgIl y en a un qui va devoir changer de formule . C'est Christophe. Caudron notre adjoint aux finances. Il aime répéter qu'il surveille les finances communales « comme le lait sur le feu ». Mais, devenu depuis vendredi le grand promoteur de la nouvelle bière lambersartoise, je ne m'étonnerais pas de l'entendre dire au prochain conseil municipal que désormais il étudiera les comptes communaux avec la même attention qu 'il examine "la mousse sur la bière."

La cérémonie d'inauguration de l'avenue du maréchal Leclerc rénovée a failli prendre du retard ce samedi après-midi. Toutes les personnalités et les invités étaient là sauf Didier Honoré le photographe municipal. Quand il est arrivé , stressé, au point de cogner le véhicule d'un collègue en se garant rapidement , de mauvaises langues ont dit qu'il s'était endormi dans une sieste...disons, profonde. De mauvaises langues, bien sûr. Quoique...

Nouveauté : Lors de cette inauguration,le ruban tricolore n'était pas tendu comme habituellement entre deux supports métalliques en laiton . Faute d'enfants ingénus à proximité, ce sont deux élues, Mmes Angot et Marcelle, résidant dans l'avenue, qui ont été désignées pour tendre ce ruban officiel. Elles se sont tellement bien acquittées de cette tâche que la prochaine fois on pourrait leur demander aussi de dire « un petit compliment ».

Sanisette : Avant toute inauguration le service municipal de propreté nettoie.Aucun papier, aucune déjection ne doit salir le sol. Sauf que la veille, au lieu de rassemblement une cabine de W.C. de chantier avait été oubliée sur le trottoir.Voilà qui faisait désordre. M. Tournemine et ses hommes sont donc allés retirer l'intrus de bon matin. Les ouvriers du chantier devant satisfaire un besoin urgent auront une belle surprise lundi matin.

Le premier vice-président de LMCU s'est-il aperçu en déambulant dans l'avenue que son service de signalisation routière avait besoin d'un recyclage en orthographe ? Lambersart n'a pas d'hippodrome mais possédait au siècle dernier un champ de courses . (photo)

Le Petit Jésus a changé de sexe ! On prend l'habitude à Lambersart de faire chanter en choeur à chaque inauguration.Cette fois, dans l'église St-Calixte, entre autres chants il y avait « Douce nuit, sainte nuit ». Sur ma feuille, j'ai bien lu qu'on qualifiait le divin nouveau né de « cette enfant ». Encore un coup des féministes !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article