LE FEU DE L'AMOUR ?

Publié le

                                       IMG00131-20100107-1915
Qui n'est pas écolo ou développement durable aujourd' hui  ?
Ne croyez-vous pas qu'il existe une mode des voeux politiques comme il y a une mode chez les grands couturiers ? : automne-hiver;au-dessus ou en dessous du genou ...
Sur les cartes de voeux des politiques, il y a deux ans on ne pouvait échapper aux pensées d'Ingrid Bettencourt ; l'an dernier,ne pas citer Barack Obama était signe d'ignorance du vent de l'Histoire ; cette année, pas de doute ,il faut que chacun y aille de son petit couplet ou de son originalité sur le développement durable.
A Lambersart, le maire a donné l'exemple en nous priant de ne plus couper les noeuds aux ficelles. A St-André, celui que j'avais baptisé "le Vilmorin du canton" pour sa générosité à distribuer des graines poursuit sa campagne en offrant cette année à ses concitoyens des plantes dépolluantes . G. Vignoble, de Wasquehal, n'ose pas aller aussi loin et se contente d'affirmer,un tantinet La Palice , que " toutes les fleurs de l'avenir sont les semences d'aujourd'hui". A Marquette, pour ceux qui n'auraient pas compris, le décorateur de la salle des voeux a créé un jardinier et sa brouette en pots de fleurs. De quoi méditer pendant un an sur le sens de l'expression "avoir une tête comme un pot de fleurs".
Bref, de partout nous arrivent les messages pour sauver la planète et nos savants cherchent à utiliser au maximum les élèments naturels. On multipliera donc dorénavant les burlesques éoliennes et les composts familiaux puants.
Jusqu'à quand ?
Teilhard de Chardin avait une opinion là-dessus :"Un jour, quand nous aurons maîtrisé les vents, les vagues,les marées et la pesanteur, nous exploiterons l'énergie de l'Amour. Alors ,pour la deuxième fois de son histoire, l'homme aura découvert le feu".
 A méditer pendant un an aussi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article