LA F.A.C ATTAQUE

Publié le par lambersart-yvon cousin

Les élections approchent . De nouvelles troupes se mettent-elles en ordre de bataille ?
A Lambersart,une fédération d'associations citoyennes ( FAC) vient de naître regroupant des habitants de Canteleu,de l'avenue du Colysée et du quartier du Champ de Courses .
 Pour les uns ,l'objectif est de bloquer le projet « Villavenir » de construction de 2 immeubles collectifs d'appartements sur une partie boisée de l'Institution Ste Odile ; pour les autres de préserver le « bien vivre » dans un secteur  bien agréable;   pour les troisièmes d'empêcher toute modification sur le terrain du club lillois de hockey, installé avenue Delécaux.Le départ hors de Lambersart de ce club semble même  être l'objectif ultime .

La FAC se défend de toute visée politique mais se définit quand même comme un contre-pouvoir. N'est-ce-pas contradictoire ?

Il est dommage que les contacts avec la municipalité aient été rompus et que les tribunaux soient maintenant chargés de juger les différends. Je regrette surtout que certains représentants de la nouvelle fédération critiquent la démarche de démocratie à Lambersart. « Tout juste si l'on est autorisé à discuter des lignes blanches !»dit l'un.
Je répondrai avec humour que cela est tout à fait normal car « les lignes blanches » ne sont pas de compétence communale ...Mais, si le contestataire veut dire par là qu'aucune discussion n'est possible, je lui rappellerai qu'avant chaque séance de conseil ou d'assemblée de quartier il est demandé à chacun le ou les sujets qu'il souhaite mettre en débat. S'est-il manifesté   notre opposant ? Chaque réunion se déroule en effet en 2 temps : un temps d'informations municipales et un second temps intitulé « à votre écoute » où les échanges sont libres. Certaines réunions sur des sujets qui intéressent la FAC ont d'ailleurs été houleuses . N'est-ce-pas là un gage de démocratie même si au final les décisions sont prises par les élus du suffrage universel comme le veut la règle démocratique.
Il y a aussi une ingratitude que je déplore de la part de l'association du Champ de courses à ne pas reconnaître que la municipalité a soutenu son combat jusqu'à la limite de ce qu'il est légalement possible de faire . Il y avait excès de la part du Lille Hockey Club , il y a maintenant ,de mon point de vue,intransigeance de la part de l'association du Champ de courses .
La rencontre souhaitée avec le maire permettra-t-elle de renouer un dialogue hors des prétoires ?
J'en doute . Ainsi va la vie...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

yvon cousin 25/01/2012 18:31


Mon texte se voulait sérieux mais j'avoue que l'humour de Jean Pierre  le FACétieux, remet les "choses" (?) en place..


Comme arbitre ,je propose Mgr Ulrich, l'évêque de Lille, qui a une belle crosse  et qui, ma foi,(!) ne serait pas ridicule en short sur le terrain.
Le pot de fin de match pourrait être servi par la Krosse Berta,une joueuse allemande de Viersen  qui vient d'être achetée par le club de Lambersart.

JP Duthilleul 25/01/2012 17:19


et si on réglait le problème .... à coups de crosses !!!!


 Foin de l'embouteillage des tribunaux qui suffoquent sous les affaires


 gain de temps et d'argent


 spectacle assuré ( y a de beaux gabarit dans l'équipe municipale ....et certaines élues feraient de bien jolies pom pom girl ....)


Le tout beau et nouveau stade de hockey serait l'arène idéale, gageons que la foule lambersartoise s'y presserait


Comme balles, on prendrait des pommes de discorde, lesquelles éclateraient au premier orion, on pourrait alors en balayer les débris sous le tapis synthétique du stade...


Que vous en semble ? Ma solution présente moults avantages..... d'autant qu'on pourrait terminer la séance par un pot sympa au club house .....chacun payant son écot ...car les factures en ce
moment !!!!!!