L'AFFAIRE

Publié le par lambersart-yvon cousin

mentir-ne-conduira-pas-les-deputes--en-prison.jpg     Hier soir, après l'assemblée générale de l'association Culture et Loisirs que préside Bernard Coffyn, les élus présents ne pouvaient s'empêcher de commenter les aveux de J. Cahuzac qui avait avoué quelques heures plus tôt détenir un compte secret en Suisse et avoir ainsi dissimulé (ou blanchi ?) de grosses sommes d'argent au fisc .
M. Cl. Chasseing relevait l'opprobe; J.J. Briffaut ne pardonnait pas le mensonge fait à l'assemblée, c'est à dire aux représentants de la nation ; A.Achouri et F.Dehaeze étaient tout aussi dépités ; P. Ribeaucourt blâmait aussi l'image de malhonnêteté qui salirait encore tous les élus .

Leurs commentaires me montraient si l'en était besoin, quel monde sépare les élus locaux de « la classe politique » . Et je n'ai pu m'empêcher de rechercher cet article de La Voix du Nord (6 avril 2011) intitulé « Patrimoine des élus : mentir ne conduira pas en prison  » où les députés se sont opposés à toute peine de prison pour ceux d'entre eux dont la déclaration de patrimoine serait mensongère. La tricherie dans la déclaration de revenus est punie pour tous les citoyens . Les députés peuvent quant à eux mentir sans crainte.

Dans l'affaire Cahuzac certains feraient bien de se taire, non ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article