CINQ MINUTES AVEC ...JEAN FONTAINE

Publié le par lambersart-yvon cousin

 IMG00253-20100603-1613

88ans. C'est un ami de notre ancien maire G.Delfosse. Aujourd'hui il est souvent en désarroi devant l'accumulation de mauvaises nouvelles que déverse quotidiennement la presse.

 Sa vie, c'est le sport : basket et gymnastique. Quelques minutes d'entretien et il raconte qu'en 1939 il était déjà membre du « Patro-Club » de Lambersart, pratiquant ces deux disciplines.

Evacué à Rennes , il avait 17 ans, il a vu avec émotion l'arrivée d'un train sanitaire rempli à 90% ...de soldats nord-africains blessés. Avant que tous les militaires français de la ville ne soient faits prisonniers.

 L'appel du 18 juin ? Pas de retentissement : « on ne l'a pas su, les administrations sont restées fidèles à Pétain »

 De retour à Lambersart, il a travaillé aux impôts indirects et il voyait partir des wagons-citernes d'alcool pris par l'occupant. La région lilloise comptait alors une dizaine de distilleries d'alcool de betterave.

 Quand les Anglais ont séjourné à Lambersart, le mess des sous-officiers se trouvait au café «  Chez Léon », près de St-Calixte, aujourd'hui « la croissantine ». C'est la mère de son copain qui faisait la popote . Jean a pu s'enrichir de quelques mots d'anglais.

Le tournant de sa vie il l'a connu grâce au sport. Alors qu'il devait partir au Service du Travail Obligatoire ( STO), il a obtenu un faux certificat le qualifiant de moniteur de gymnastique indispensable à la vie du club. Le certificat était signé de M. Joly dont la fille Francine était une gymnaste de bon niveau puisqu'elle fut pré-selectionnée pour les Jeux olympiques de Londres (l'Histoire se répète !) en 1948. Avant cela , Cupidon avait décoché ses flèches : Jean avait accepté les liens du mariage que lui proposait Francine . Avec humour notre Jean se considère « comme une victime de guerre ! »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

thierry lambersart cycles 05/06/2010 16:16



Merci pour ce beau portrait,(meme s'il est un peu court,mais comment résumer une vie en cinq minutes?) d'un personnage Lambersartois que j'ai la chance de connaitre un peu .....ayant fourbi mes
premières armes de mécanicien chez Roland Joly ,qui etait le beau frère de Jean Fontaine . Je me souviens également avec beaucoup de nostalgie de Mr Eugène Joly, père de roland, Roger et de
Francine ,Eugène ,que nous appelions affectueusement "pépé p'tit sou",car il ne manquait jamais ,la fin de la semaine venue,de nous gratiffier d'une petite pièce!!!!  Ah
!!,nostalgie.....quand tu nous tiens !!!  Amicalement,Thierry