HONNEUR AUX BENEVOLES

Publié le par lambersart-yvon cousin

francis-loirette-copie-1.JPG Nous aussi,à Lambersart, nous avons nos "Oscar" et nos "César" !  Vendredi soir on avait sorti le tapis rouge salle Malraux pour recevoir la dizaine de nominés. Pas très facile pour les « cultureux », les « sociaux » ou les « solitaires »de se hisser au dessus des sportifs tellement bien soutenus par l'Office Municipal de La Jeunesse et des Sports.

Mais, une fois encore, ce n'est ni un président, ni un dirigeant qui a été honoré ;c'est un Lambersartois discret de la Cité familiale :Francis Loirette.(photo). Il a été élu par la salle comme étant le plus digne de recevoir cette année la plaquette de la ville pour son dévouement auprès des opérés de la gorge. Ancien opéré lui-même il se rend régulièrement dans les hopitaux pour donner espoir et conseils à ceux qui viennent de subir ce grand traumatisme qu'est la perte de la parole et sa récupération lente au prix de gros efforts de rééducation.

La soirée de mise à l'honneur des associations a été pour le maire l'occasion d'expliquer le sens d'esperluette, & , ce signe typographique à valeur de distinction honorifique pour les villes très associatives ,comme l'arobase @ l'est pour l'internet . Voilà que Lambersart a maintenant 4& sur les 5 possibles! Et le maire d'expliquer que l' esperluette était déjà utilisée chez les Romains à l'époque de Cicéron. Ce signe cabalistique des imprimeurs résulte en fait de la fusion des 2 lettres E et T et marque bien l'union ... comme celle qui naît et vit dans les associations .

Décidément très porté ce soir là sur le vocabulaire et l'anatomie, notre maire m'a fait remarquer le point commun entre cette soirée esperluette et la journée du lendemain consacrée au jumelage qui serait nécessairement polyglotte.Francis Loirette, l'opéré de la gorgen'aurait pas démenti.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

HERNANDES JF 25/09/2012 18:10


Combien je partage via ce message, le choix de la salle pour mettre à l'honneur ce Lambersartois, que je salut respectueusement.


Malheureusement, cette année encore, je ne figurais pas parmi les représentants des associations de notre ville, car une fois de plus, j'ai été éviter... c'est bien triste tout de même.


Mais renseignement pris en mairie, le service compétant invitait uniquement les associations figurant en le guide associatif de la mairie... décidement, pas de chance car notre association ne
figure pas non plus en le guide... décidement il doit y avoir quelqu'un en mairie qui n'apprécie notre action.


C'est vrai les personnes dépendantes font peur et nul besoin de prendre en compte l'existence même de l'association Entr"Aide" Dépendance. Si Dieu était le Maire de Lambersart, alors les Adjoints
seraient les Apôtres et qui sait peut-être que le miracle aura aussi à Lambersart ??? (je ne suis pas l'auteur de la parenthèse à caractère religieux)


Mais pas de souci, je reste à Lambersart et je suis fier d'être Lambersartois.