ET JE RESTE MODESTE !

Publié le par lambersart-yvon cousin

        technicien-de-cinema-copie-1.jpgComment ne pas applaudir au commentaire écrit par Jean Pierre Duthilleul au bas de l'article précédent ? Voilà un texte plein de bon sens. Je viens de le relire à plusieurs reprises et chaque fois un détail me convainc de la justesse du propos. Je ne doute pas que si j'avais été présent à Lambersart lors des contacts avec la société de production, j'eusse obtenu un rôle !* Oups !!! comme ils disent chez Google.
Vous ai-je déjà dit que j'avais un passé d'artiste ? Dans un télé-film tourné par FR3, « L'ENFANT DE L'AUTOMNE » ,je tenais le rôle d'un chauffeur de maître . Aux feux tricolores du carrefour Solférino /rue Nationale à Lille, des jeunes filles accortes venaient proposer à la dégustation des yaourts aromatisés.Pour le compte de mon patron je devais répondre «  -Monsieur les préfère nature ! ».
Cette phrase, simple en apparence ,est devenue de mon point de vue, une référence aussi brillante que celle de Jean Gabin   : « 
T'as de beaux yeux ,tu sais ! »
Et, aussi, dans ce film-culte, j'étais coincé dans un embouteillage (place des Halles) que n'arrivait pas à résorber un gardien de la paix bien agité : Raoul de Godewaersvelde ! C'est vous dire que ce film est une antiquité .
Un jour, peut-être, un archéologue du cinéma le sortira de l'oubli dans lequel on le tient de manière éhontée !
Je suis donc reconnaissant à J .P. Duthilleul d'avoir décelé en moi un monstre sacré et méconnu du cinéma.

*Evidemment je ne vous demande pas de me croire !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jef 30/09/2011 11:10



Mais si on vous croit !


Dans le petit théatre municipal lambersartois les seconds rôles vous vont si bien !


Jef



HERNANDES JF 22/09/2011 09:09



Bonjour l'Artiste...


On savait que tu savais t'adapter à toutes les situations, et le cinéma lui même t'avait remarquer.


Bravo Yvon, nous te redisons toute notre confiance.



Eric DARQUES 22/09/2011 09:08



C'est vrai ça, on nous rebat les oreilles, avec la distribution des films au Festival de Cannes!!! Des films aux noms improbables, réalisés par de parfaits inconnus, qui ne racontent aucune
histoire cohérente, sont régulièrement primés. Des films devant lesquels ils est bon de s'extasier, dans les diners en ville, pour paraître cultivé. Des films devant lesquels on s'est endormi
sans jamais oser l'avouer.                 


Alors qu'il existe des films restés si peu longtemps à l'affiche, que la colle n'a pas eu le temps de sécher, et qui sont pourtant de véritables chef-d'oeuvre, avec de grands acteurs, comme Yvon
COUSIN. Aura t-il la palme??? Il me semble que dans le cas présent, il en a reçu plusieurs, mais il est vrai qu'elles étaient plutôt académiques.


Yvon COUSIN, est un acteur d'instinct, tout en retenue. D'ailleurs, à chaque Conseil Municipal, il endosse le costume de 1er adjoint...et croyez moi ce n'est pas un rôle de composition. Non! Il
habite son rôle!!


On en voit pourtant d'autres, mauvais acteurs, avec un mauvais texte, asséner des vérités, auxquelles ils ne croient même pas. Mais ce sont ceux là qui tiennent le haut de l'affiche. Il est clair
que la carrière de mauvais film, avec de mauvais acteurs se terminera d'ici quelques mois. Il se murmure, même que cette année à Cannes, au mois de mai,une petite révolution de palais se prépare.
Il est évident que les retombées de celle ci se feront encore ressentir, un mois plus tard, et que les mauvais acteurs auront fini par lasser le spectateur!