DONNEZ-LEUR A BOIRE , dit mon maire.

Publié le par lambersart-yvon cousin

Hier matin, 15 août, avant 9 H ! La journée s'annonce ensoleillée. Lambersart est paisible.La sérénité entoure l'Hôtel de Ville. Les berges de la Deûle attendent sagement les premiers promeneurs …

Voilà qu'un message de Bernard Coffyn , conseiller municipal délégué aux préventions, rompt cette quiétude . Il vient d'apprendre par la météo qu'une canicule est annoncée et il veut s'assurer que toutes les dispositions ont été prises dans la commune pour prévenir tout incident.

Nous sommes le 15 août . Il est 8H49 .

Immédiatement l'information est diffusée par mails. Le maire est informé , quelques adjoints aussi, le directeur général des services à son tour , comme le directeur du CCAS et des assistantes sociales. Branle-bas de combat ! Les messages se succèdent,se répondent, interfèrent : est-ce qu'on est paré ? Toutes les dispositions prévues sont-elles prises ?...

Ouf ! Le directeur général confirme que le suivi des personnes inscrites au registre canicule seront contactées si la canicule se confirme et qu'un message rappelant les mesures à respecter en cas de forte chaleur sera affiché sur les panneaux d'informations dynamiques.

Marie Gérard Mailliet, adjointe aux personnes âgées, précise que toutes les procédures du plan canicule ont été mises en place par le CCAS depuis juin ! (avec le temps qu'il a fait elles ont pu rester au placard ,les procédures) et qu'une attention particulière est portée aux personnes vulnérables...

Bon ça va . Nos seniors pourront et devront boire .J'ai même envie de pasticher V.Hugo et de faire dire : « Donnez leur à boire , dit mon maire » !

Je pense qu'il y a quand même une faille dans le système . Les services municipaux ont bien recensé les personnes âgées qu'il faut encourager à s'hydrater puisqu'elles ne sont plus assoiffées, paraît-il. Mais que fait-on pour les personnes -âgées ou non - qui sont assoiffées d'amour ? Le problème est plus délicat . Je ne peux que leur rappeler ce conseil du grand Pierre Desproges : Ce n'est pas parce qu'on a soif d'amour qu'il faut se jeter sur la première gourde ! »

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

HERNANDES JF 16/08/2012 18:41


Voilà une excellente initiative de notre municipalité, mais bon la canicule annoncée est encore dans les bas fond de la météo nationale...


L'erreur est pardonnable...


Il paraît que ce 16 août devait être à 40*...


Mais nous verrons demain, évidement j'ai une pensée particulière pour nos aînés et les malades.


Et là c'est le moment de confirmer qu'à Lambersart la solidarité n'est pas UN VAIN MOT.