DEVOIR DE MEMOIRE

Publié le par lambersart-yvon cousin

nettoyage du poilu 

                                     Impressionnante cette photo n'est-ce-pas ?

 Sans vouloir imiter le jeu d'été « C'est quoi ? C'est où ? » de La Voix du Nord,je suis certain que de nombreux Lambersartois ne sauraient localiser la scène ci-dessus..
Il s'agit de la grande toilette du « poilu » du cimetière de Canteleu :  le 11-novembre approche .
Rencontre insolite entre "un de 14" et des hommes de la "BIP"* du XXI siècle .
 Lambersart est en effet une des rares villes de France (3, je crois) à avoir érigé en 1927 un tombeau en l'honneur d'un soldat inconnu. C'est le statuaire Soubricas, qui avait déjà réalisé 6 ans plus tôt notre monument aux morts qui a réalisé ce « poilu » allongé .
Chaque année ,le 10 novembre ,la flamme est ravivée.La cérémonie est l'occasion de relire ces beaux vers de Victor Hugo  gravés sur le monument :
         
« Ceux qui pieusement sont morts pour la patrie, ont droit qu'à leur cercueil,la foule vienne et prie » (Les Chants du crépuscule).  
Une question reste en suspens : on sait que le soldat inconnu de Paris a été choisi parmi plusieurs autres qui avaient été rapportés de la Citadelle de Verdun .  
D'où vient le nôtre ? Est-ce l'un de ceux qui n'a pas été retenu pour l'arc de Triomphe ?  
Messieurs les historiens , à vos recherches !

BIP : Brigade d'Intervention de Proximité

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article