CINQ MINUTES AVEC...MICHEL CAUCHETEUX

Publié le par lambersart-yvon cousin

photo-Marcel-Cocheteux.jpg Il n'était pas le plus âgé des 734 cyclotouristes qui ont participé au dernier « Brevet du géant Lambert »- (l'ancêtre a 89 ans )- mais, à 73 ans, il est l'un des plus fringants des adhérents du cyclo-club de Lambersart . Pas d'embonpoint,pas de graisse, mais du muscle sportif et des nerfs . Michell Caucheteux le déclare avec conviction « A vélo, j'ai des ailes d'oiseau . Le vélo, c'est ma santé ! ».
C'est le hasard qui l'a amené là . Il travaillait dans la boucherie de son père avenue de Dunkerque. Un client y avait déposé un papier annonçant qu'il vendait son vélo. Michell en a parlé à ses copains des abattoirs mais finalement c'est lui qui a acheté la bicyclette .

Et, depuis il n'a plus lâché le guidon au point que,succédant à son père dans la boucherie, il ne s'est jamais gêné pour fermer boutique le dimanche : ce jour là  il préférait la selle de vélo à la selle d'agneau !
Pas étonnant alors d'avoir son brillant palmarès : Paris-Roubaix à 38 ans; Bordeaux-Paris ; Dunkerque-Perpigan ou Menton-Dunkerque qu'il a fait à 63 ans ..etc .... La montée du Ventoux ou du Galibier sont de bons souvenirs mais, pour lui comme pour tous les cyclos, la randonnée la plus prestigieuse est le Paris-Brest-Paris. 1200 Km, d'une traite ! Il l'a faite deux fois  en moins de 70 heures ! Et à l'eau claire, bien sûr . Un truc dingue qui l'a fait pleurer de joie et de souffrance à l'arrivée. Il n'oubliera jamais son arrivée à Paris , quand , après l'un de ces deux exploits , à 1 heure du matin , dans la banlieue parisienne où il n'arrivait pas à trouver son hôtel , il a dû pédaler encore pendant 2 heures, pour se retrouver dans un garage de bus ! Vous imaginez la galère mais aussi le souvenir !

Il faut l'aimer le vélo pour rouler aujourd'hui encore au moins 250 km par semaine et organiser pour le cyclo-club de Lambersart des sorties de 100 à 200 kms . « Le vélo, c'est ma santé,répète-t-il encore . En tout cas c'est un bon médicament ! affirme-t-il » . En voulez-vous encore une preuve ? A 68 ans, Michel a quitté un jour Lambersart à 5 H du matin et avec ses amis et 326 km dans les jambes, il est arrivé à 19H à Viersen,en Allemagne .

 Son point commun avec Neil Amstrong , l'astraunaute américain qui  posa le premier un pied sur la lune  ?  Tous les 2  ont parcouru la distance de la terre à la lune . 
Michel Caucheteux,  notre "cyclonaute" lambersartois , à 73 ans, totalise ses 400.000 km ! Qui dit mieux à Lambersart ?
 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Claude Van Bockstaele 03/05/2013 09:37


En qualité de "client" vendant alors (cela remonte, sauf erreur, à fin 1971 / début 1972 ...) son vélo via le commerce de mon boucher préféré, je ne suis pas peu fier d'avoir contribué à mettre
le pied d'un tel phénomène à l'étrier de ses futures escapades cyclo ! Quel chemin parcouru et quel modèle pour nous tous ...


Avec toute mon amitié, ... et à dimanche pour le prochain brevet, avec les autres copains du club.

Paul LESCALLIEZ 25/04/2013 17:52


Sacré  michel ! Et il n'est pas pneu fier de ses exploits ..  Il n'est jamais malade, depuis que son médecin lui a prescrit un régime sans sel ... !!
 C'est vrai qu'il était cadre dans la boucherie ?  On a tous les deux la même passion pour le Paris -Brest , lui en avalant les kilomêtres, moi en avalant la pâtisserie ... Bravo la
classe, tu fais honneur aux anciens ...


Paul