CINQ MINUTES AVEC...GUY VANDER BRIGGHE

Publié le par lambersart-yvon cousin

 

    guy-vander-brigghe.jpgDans les cérémonies patriotiques il est présent , en uniforme et bien reconnaissable par sa taille,son élégance et sa moustache d'officier de cavalerie. Normal, "j'étais au 6e Cuir !" dit-il avec fierté. Entendez par là  :"6e Cuirassiers".

 Lieutenant-colonel , une des fiertés de sa vie reste la cérémonie "Sabre au clair !"au cours de laquelle il a remis les galons d'officier à l'un de ses fils,lui aussi dans la cavalerie. Son deuxième fils l'a lui aussi ému quand il lui a présenté son peloton de gendarmes qu'il a fait mettre au garde-à-vous.

Aucun doute, Guy Vander Brigghe a la fibre militaire. Est-ce depuis l'âge de 7 ans quand en 1944 il a été pris dans une rafle, place Vanhoenacker à Lille alors que sa mère portait des tracts qu'elle a quand même réussi à faire disparaître dans les W.C ?

Engagé dans l'armée par devancement de l'appel,il s'est porté volontaire pour aller en Algérie où il est resté plus de 27 mois; A son retour dans la vie civile il a suivi tous les cours d'officiers de réserve et au cours des manoeuvres il a visité chaque fois que possible avec ses hommes les cimetières militaires, en particulier ceux de la première guerre mondiale. Il m'a donc appris que contrairement à notre tradition, les Anglais et les Allemands ne rapatriaient pas les corps de leurs soldats morts. Les Allemands les regroupaient dans des nécropoles tandis que les Anglais les enterraient à proximité des infirmeries de leur régiment . "C'est pourquoi nous avons autant de petits cimetières anglais " me dit-il.

 Le cimetière allemand de Lambersart, il le connaît bien. "Le plus ancien soldat qui y est enterré est un uhlan " dit-il . C'est à dire un cavalier prussien. "Sa tombe porte l'inscription " octobre 1914" car contrairement à nous, les Allemands ne gravent pas les dates de naissance sur les tombes.

Guy Vander brigghe se rend souvent seul sur les tombes du cimetière allemand de la rue de Verlinghem.Chaque 11-novembre il y dépose des fleurs . Ce geste discret de fraternité a ému les Allemands de Viersen . A l'occasion du quarantième anniversaire du jumelage, ils l'ont mis à l'honneur sur le perron de l'hôtel de ville. Pour la circonstance Guy avait revêtu son grand uniforme.

 Aujourd'hui vous avez plus de chance de le voir en survêtement car malgré sa troisième prothèse de hanche il fait tous les jours ses 200 mouvements abdominaux et 1H de marche ou 1H1/2 de vélo ! Probablement en mémoire du temps où il était en nationale 1 de volley-ball !

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bambi 14/10/2010 11:58



c'est vrai que je le croise assez souvent dans le quartier en survêtement faisant sa marche et j'ai été très étonnée de le rencontrer lors des voeux du Maire en uniforme, il est d'une simplicité!