CHABAL SE REBIFFE

Publié le par lambersart-yvon cousin

sans-titrrugby-copie-1.pngMe voilà classé par J.C. Gatineau de La Voix du Nord dans la catégorie des rugbymen ! Une espèce de Chabal *lambersartois, prêt à boire une bonne bière avec son adversaire dans la troisième mi-temps.

Est-ce bien l'image que j'ai donnée au dernier conseil municipal ? J'espère que non . Le conseil municipal ne se résume ni à un combat -fût-il de coqs – ni à une conversation de salon .A « Lambersart le cœur en plus ! » on prépare la réunion en commun et à tour de rôle chaque élu exprime la position du groupe .

Cette fois ci, c'est Bernard Coffyn , -à qui j'ai emprunté la formule devenue célèbre « faut pas nous prendre pour des lapins de six semaines !» qui a allumé le feu en annonçant qu'on refusait d'approuver un compte rendu non conforme et demandé des explications sur des marchés publics de boissons alcoolisées. Maire surpris.

Olivier Fauchille a demandé lui, entre autres questions, si le maire était décidé à rembourser à la ville les frais de justice engagés avec l'accord du conseil municipal pour un dépôt de plainte contre Me Dupont et N.Bouche ,anciens conseillers municipaux, plainte qu'il a opportunément retirée de son propre chef. Maire contrarié.

Corinne Ferrier a ironisé sur les couacs de la rentrée scolaire en dénonçant l'estomac vide des bambins qui se lèvent à 7H et doivent attendre 13H pour déjeuner à la cantine.  C.Jilcot illusionnée.                           

Sonia Loquin a souhaité des précisions sur une vente d'immeuble.Sans agressivité. Maire rassuré.
Marie Françoise Delesalle a questionné sur « le lieu de prière » demandé par les musulmans et proposé aussi que le Colysée puisse être utilisé par les Lambersartois.Maire embarrassé.

Moi-même j'ai critiqué les volte-face du maire qui ,dans son programme électoral annonçait « un service de patrouilles nocturnes de la police municipale », qu'il a transformé en juin en « patrouille nocturne municipale »(sans policiers ?) pour revenir à des patrouilles« du service de prévention et de police municipale »..Je lui ai dit aussi qu'il ne suffisait pas de critiquer l'échec de la politique nationale de l'emploi et que lui même, localement, devait s'investir en particulier dans l'apprentissage. Maire emberlificoté sur la sécurité.

Voyez, c'est donc une image d'équipe que nous avons donnée. Conforme à ce que j'avais déclaré au journaliste il y a quelques mois en lui disant « que nous serions avant tout constructifs pour les Lambersartois ». Ce qui passe bien sûr par des critiques et ne nous empêche pas parfois de dire « merci » sans pour cela trinquer .
Ni Chabal, ni cordial, tout simplement conseiller municipal.

* Chabal : international de rugby français

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Belaval Annie-France 01/10/2014 22:05


Je voulais assister à ce conseil et apparemment, je n'aurais pas été déçue (mais mon mari est à l'hosto depuis le 16 et cela limite mes sorties)


Que sont devenus Nicolas Bouche et Thérèse Dupont?