AU COURRIER DU JOUR

Publié le par lambersart-yvon cousin

    Joncs-lumineux-au-crematorium-copie-1.jpg

Ils sont bien polis les sénateurs communistes.Bien que je n'aie pas voté pour eux, ils m'envoient une lettre de remerciements pour leur élection et m'assurent que je peux « compter sur eux pour relayer mes préocupations et mes attentes » Ben, j'vais m' gêner ! Au verso de leur courrier ils m'expliquent de manière très pédagogique, le calcul compliqué de la répartition des sièges. Hélas, pas un mot de Michel Delebarre,Jean René Lecerf,Alex Turk ou Jacques Legendre . M'ont-ils déjà oublié ?

Lille-Métropole m'envoie un carton d' invitation pour participer à une cérémonie du souvenir au crématorium de Wattrelos et, en ce qui me concerne, y voir pour la première fois, les joncs lumineux de la fontaine (photo) . Pas très gai mais il y a un carton-réponse à renvoyer où je dois signaler ma présence au cocktail qui suivra la manifestation.Mon latin de cuisine remonte à la surface : Primum orare, deinde bibere !On se recueille et ensuite on boit !  Cela  me rappelle certains enterrements , à la campagne surtout, où après les funérailles était organisé un repas qui se terminait parfois joyeusement .

Le triptyque qui annonce les journées de la petite enfance à Lambersart est superbe.Il n'a pas la prétention, la rigidité et l'épaisseur des cartons culturels mais la souplesse qui sied aux activités éducatives . Parmi celles-ci je relève un atelier « Fais comme moi,papa ; fais comme moi maman  . » C'est un atelier de peinture . Je pense qu'il serait aussi intéressant qu'un jour on réfléchisse au rôle « éducatif » (au sens large) que jouent les enfants . Ils peuvent parfois servir de modèles à leurs parents !! Les adultes ne sont pas toujours des modèles à imiter, n'est-ce-pas ?

Et encore deux invitations . Muba (traduisez Musée des beaux arts) de Tourcoing m'invite sur carton épais et lourd à trois expositions . Quant à Claudy Gielczynski, artiste peintre de Lambersart,il m'invite sur papier style cahier de croquis à aller visiter son atelier avec, au dos de la feuille ,le dessin d'un visage feminin. Original et sympathique.

Et faut-il aussi que j'aille à l'inauguration samedi prochain des marais de Fretin restaurés ? L'invitation ne fait pas état d'un cocktail ….

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

HERNANDES JF 07/10/2011 16:27



Voilà là un agenda de maître... Félicitations !!!



JP Duthilleul 07/10/2011 14:56



Il y avait une taupe au conseil municipal de "la jolie" LAMBERSART.


Et la voici démasquée !!! Car, vous en avez reçus, vous , des remerciements , de la part d'un parti dont seuls, deux pays( dont on conviendra qu' ils sont exemplaires sur beaucoup de plans) ,
Cuba et la Corée du nord, se targuent de mettre en pratique, les belles idées lénino marxo mao strotskystes?


J'étais à "connaissances du monde" ce mercredi, qui traitait du Viet Nam, lequel bénéficia longtemps d'un régime communiste, encore en place, d'ailleurs, et l'on se prend à rêver au bonheur qui
aurait pu être le notre... J'ai retenu par ex que certaines camionnettes issues de l'odieuse occupation du pays par les monstres français, étaient encore en service, 57 ans après que ceux ci
aient quitté le pays... et beaucoup de choses sont du même tonneau ! Le naturel du pays, lui, sourit....  c'est quand même mieux que nos
mines renfrognées d'européens bouffis ( enfin, là, je parle pour moi, que personne ne se sente visé !!!)


C'est donc un fait avéré: Yvon Cousin apprécie le ROUGE !!! Pas le petit du troquet du coin, ni le gros , déployé sur les rayons les plus bas de votre hyper favori, non, LE BON ! Et de ces crus
gouleyants, nul doute qu' il en use, je termine à l'instant la lecture de son dernier ouvrage, dédicacé de sa main, ce qui ajoute à sa valeur intrinsèque et le fera troner au coeur de ma
bibliothèque, entre Cervantes et Crébillon, excusez du peu .... Ceux ci se rengorgent déjà d'une telle proximité ! Il en use , disais je , pour revenir à mon propos, car il faut bien avoir le
cerveau allumé par les divines effluves burgo bordelaises, pour produire une telle copie... ( qui m'a fait m' esclaffer plus d' une fois, confessons le, avec un peu de ... rouge, au front !)


Nous attendons la suite des péripéties de notre histoire locale car, rappelons le, notre région fût longtemps terre d'invasions et les hordes de soudards de tous poils s'y bousculèrent au
fil du temps...apportant ainsi matière à stimuler la verve satyrique de notre chroniqueur.