ARTISTES SUR L'HERBE

Publié le par lambersart-yvon cousin

Lambersart-20110502-00097

Je croyais que c'était encore une facétie de nos jardiniers municipaux, toujours prêts à nous étonner. Souvenez-vous , l'an dernier , ils avaient en différents endroits de Lambersart et à l'hôtel de ville, planté...des bicyclettes ! 

 Cette année ils ont été devancés par les élèves du collège Lavoisier. Des silhouettes filiformes, faites de chiffons emplâtrés  peints en noir,ont été déposées sur la pelouse de la mairie.

Il y a 2 façons de juger ces oeuvres. L'une,  légère et moqueuse en imaginant qu'elles sont des publicités pour un régime amaigrissant  ou ,- en rappelant une" brève de comptoir" connue -, affirmer devant ces squelettes qui évoquent la malnutrition, que "plus on envoie d'aide humanitaire, plus ils sont maigres. On ferait mieux de leur envoyer de la bouffe !" . C'est primaire .

L'autre approche est pédagogique et éducative. C'est celle qu'a retenue M Lerouge ,le professeur, qui a trouvé là un moyen subtil d'initier ses élèves à une forme d'art et à des représentations épurées. Deux sculpteurs célèbres ont servi de références : Alberto Giacometti et Louise Bourgeois. Pour nous aider à comprendre , au pied de chaque oeuvre  un écriteau nous met sur la voie . Ainsi on peut "donner corps" à la tolérance, à l'humanité , à la danseuse , au bourgeois.... 

Des contacts rapides que j'ai pu avoir avec quelques jeunes artistes, élèves de 4e et 3e, j'ai retenu que le message qu'ils avaient le plus facilement décodé était celui de la girafe ailée symbolisant la liberté pour l'Afrique . Bravo M. Lerouge. Encore une graine culturelle qui germera...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

hernandes 04/05/2011 16:55



Bravo à ces élèves talentueux... voilà là une jolie façon de faire passer un message de Paix, d'Amour et de Liberté.