ALPHONSE AU SECOURS DE SERRUR.

Publié le par lambersart-yvon cousin

Ça n'a pas traîné ! Dès hier, C Reynaert me faisait parvenir le texte ci-dessous sur le peintre Serrur,né à Lambersart sous la Révolution, de qui j'écrivais que le Palais des Beaux Arts de Lille ignorait la biographie. Un palais des Beaux Arts aussi ouvert à la communication qu'un cercueil comme l'atteste le commentaire de A F Belaval sous le texte précédent .

Texte Alphonse Theeten* "Le Réveil du Nord" 1930

Le Peintre SERRUR

S'il vous advient, Lambersartois, mes amis, de flâner au Musée des Beaux Arts à Lille, vous vous arrêterez immanquablement devant une magnifique toile, fort bien placée, ma foi, parmi les oeuvres des maîtres de l'école française : Castor et Pollux conduisant leur soeur Hélène à Ménélas, tel est le sujet traité par l'artiste Serrur.

Ce dernier est un de nos concitoyens puisque natif de Lambersart, où il vit le jour le 10 février 1794. Elève des écoles académiques de Lille et de Regnault, il obtint en 1836, une médaille de 3° classe et en 1857, une médaille de 2° classe.

Il fit don de plusieurs de ses oeuvres au Musée de Lille, qui possède ainsi outre la toile que nous citons plus haut, les tableaux suivants :

N°720, Mort d'Agamemnon, N°722, Ajax, N°723, portrait de M. Augustin Dubrunfaut chimiste lillois (1787-1881).

Serrur jouit d'une certaine célébrité dans la première moitié du XIX° siècle. Il exposa notamment vers 1820, au salon de l'école académique de Lille, rue Comtesse, son tableau représentant "Ajax", une autre toile "la douleur de l'âme", plusieurs études d'après nature : une jeune fille, une tête de vieillard, une académie, une figure académique représentant un soldat blessé, un protrait et trois esquisses pêintes.

Enfin l'on sait que les prairies du Canon d'Or étaient, jadis, le siège d'une compagnie d'archers. C'est Serrur qui fut l'auteur de la bannière de ces disciples de Saint Sébastien.

L'artiste mourut à Paris le 2 septembre 1865.

*Alphonse Theeten décédé en 1989 à Lambersart a marqué le monde enseignant par son implication dans plusieurs organisations éducatives départementales. Il était commandeur de la Légion d'Honneur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Paul LESCALLIEZ 25/11/2011 09:24


Pour honorer le lambersartois SERRUR il faut bien se donner un peu de "pêne" !! 


A quand l'exposition des ses oeuvres au Colysée ?


Paul