LA SECURITE DE LA REPUBLIQUE

Publié le par yvoncousin.com

Mon collègue R. Vicot, adjoint au maire et délégué à la sécurité à Lille et à Lomme vient d'écrire un livre : "Pour une sécurité de gauche". Je ne l'ai pas lu mais à travers les propos du journaliste qui a consacré près d'une page à l'événement,je crois qu'il s'agit d'un pamphlet. Quelques citations suffisent à m'en convaincre : "Nicolas Sarkozy a coupé les Français de sa (sic) police..... Sarkozy veut faire du pays une république sécuritaire ,moi je suis pour une sécurité républicaine ". Jeu de mots,bien sûr car les deux expressions ne s'opposent que si on veut les opposer.

 

Mais peut-être faut-il entendre que M. Sarkozy ne respecte pas l'Etat de droit ou même qu'il a quelque tendance au totalitarisme ?  Si M. Vicot traduit ainsi la pensée socialiste sur la sécurité, je crains qu'il n'apprécie pas bien la situation et qu'il en soit resté au laxisme et à l'angélisme d'il y a plus de vingt ans. Souvenons nous , au hasard  :

 

--de la loi "sécurité et liberté" de 1977 qualifiée de loi "liberticide"par «  la gauche »

 

-des voyous qu'un ministre  «   de gauche » qualifiait presque affectueusement de "sauvageons"

 

-de l'hostilité de » la gauche « à la video-surveillance sous prétexte qu'elle portait  aussi atteinte à une liberté

 

-du refus « de la gauche » de laisser entrer la police dans les établissements scolaires

 

-du tollé «  à gauche » contre l'idée même de "tolérance zéro"

 

-du principe affirmé et proclamé «  par la gauche » que c'est la société --et la société seule--qui est responsable des délinquants qu'elle engendre

 

-de l'opposition « de la gauche » aux arrêtés qui voulaient interdire aux enfants de se trouver dans la rue la nuit

 

-du dédain avec lequel fut traité « par la gauche » Tony Blair quand il affirmait qu"il fallait être dur avec le crime et dur avec les causes du crime"

 

-du refus « par la gauche » de reconnaître l'insécurité réelle,en acceptant tout au plus l'existence d'un "sentiment" d'insécurité dû aux incivilités

 

-du manque de courage politique des gouvernements « de gauche » pour interdire ou encadrer les rave-parties,tellement destructrices .

 

Désolé mais je n'accepte pas cette » sécurité de gauche » quand elle est banalisation des délits et pardon des violences , quand elle est encouragement à l'irresponsabilité et presque toujours mépris et hostilité envers la police : la dernière émeute gare du Nord où des responsables «  de gauche « condamnent l'intervention  des forces de l'ordre mais gomment la fraude d'un sans-papiers ,vingt deux fois récidiviste en est un bel exemple. Non merci, à la sécurité "de gauche". Oui à la sécurité dans la République.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JEFF59 16/04/2007 00:14

JE VIENS DE LIRE LE MESSAGE CI-DESSUS DE MR DELANNOY ET SI JE VEUX BIEN ADMETTRE QU IL Y A LA UNE PARTIE DE LA REALITE MAIS DE LA A DIRE QUE SEULE LA GAUCHE PEUT SORTIR NOTRE PAYS DE LA CRISE J EN DOUTE TRES SERIEUSEMENT CAR ELLE A ETE AU POUVOIR ASSEZ LONGTEMPS ET ON A CONSTATE LE RESULTAT CE QUI NE VEUT PAS DIRE NON PLUS QUE L ACTION DE LA GAUCHE A ETE NEFASTE SUR TOUTE LA LIGNE RESTONS SOBRE ET RESPECTUEUX ET RECONNAISSONS AUSSI LES BONS COTES DE LA GAUCHE MALGRE TOUT.
MAIS NOUS SOMMES A LAMBERSART ET NOUS AUSSI L ON CONNAIT DE TRISTES EPISODES D UNE FORME DE VIOLENCE MAIS LA AUSSI RESTONS SOBRE...
JE RESTE CONFIANT POUR L AVENIR A LAMBERSART AVEC MES IDEES TOUT EN RESPECTANT CELLES DES AUTRES EVIDEMENT C EST CE QUI FAIT LA RICHESSE DU DIALOGUE COMME DE LA DEMOCRATIE.
EN CONCLUSION SI TOUS LES GARS DU MONDE DECIDAIENT ENFIN DE SE TENDRE LA MAIN DEMAIN SERA MEILLEUR POUR TOUT LE MONDE MALGRE NOS IDEES RESPECTIVES OU NOS CONVICTIONS CAR SEUL LE COEUR SINCERE PEUT TENDRE CETTE MAIN....
MOI C EST BIEN VOLONTIERS QUE JE TENDS CETTE MAIN

Damien DELANNOY 12/04/2007 16:04

Il y a des choses difficile a lire même de quelqu'un d'ouvert. On se croirait revenu a 2002 ou la droite avait fait de l'insécurité le coeur de la campagne pour amener Le Pen ou il est arrivé. que chacun balaye devant sa porte,le bilan de Mr sarkozy est MAUVAIS, tous les indicateurs le prouve, les violences aux personnes ont explosé, les gens ne se sentent pas plus en sécurité. Le lien des français avec leur police doit être renoué sinon nous allons vers une crise grave, il ne sert donc a rien d'opposer les uns aux autres, de karcheriser. qui est donc le responsable du climat qui a amené les violences des banlieues de Novembre 2005?
Allons, la France ne ressemble pas à Lambersart.
Il ne faut pas faire des conclusions du type "la gauche défend les fraudeurs" c'est ridicule et blessant!
C'est comme dire "la droite défend les riches" c'est réducteur...quoi que..
seule la gauche pourra réunir les français et sortir le pays du goufre ou la majorité actuelle l'a plongé!

JF HERNANDES 06/04/2007 23:54

La sécurité parlons - en... Il me semle que ce Mr VICOT à la mémoire courte. "du principe affirmé et proclamé « par la gauche » que c'est la société --et la société seule--qui est responsable des délinquants qu'elle engendre", il me semble qu'avant qu'avant de parler "société" il serait bon de mieux responsabiliser les parents. Et je sais ce dont je parle...
La sécurité reste avant tout l'affaire de tous, et je suis pour donner plus de pouvoir à la police, qui soit dit en passant, mérite un sérieux coup de chapeau.
Tout comme je suis contre le "pardon des violences".
Si il y a délit, acte délictueux, il reste a assumer, donc respect de la loi et les conséquences qui suivent...
Voilà là un vaste sujet que l'on ne peut traiter en quelques instants, mais le dialogue reste ouvert.