CHIENS ET CHATS AU CONSEIL

Publié le par yvoncousin.com

Un ami m'a dit que je n'avais pas brillé par mon éloquence au dernier conseil municipal. C'est vrai. Sauf quand il doit présenter un dossier en rapport avec sa délégation,un adjoint n'a pas grand rôle à jouer en séance de conseil. Un conseiller encore moins ! Tout est réglé à l'avance: en groupe ou en commission. Je pense qu'il en est ainsi dans toutes les assemblées de ce type.

J'ai quand même fait remarquer à mon ami que j'avais eu le dernier mot sur un sujet certes moins essentiel que le budget ou la rénovation du Pacot , mais quand même..

J'ai pu rappeler à mes collègues que Lambersart fait partie des 39 communes adhérentes au Syndicat de gestion de la fourrière pour animaux errants de Lille et environs.Ce syndicat a été créé en 1982 et , par la délégation qu'il a donnée à la Ligue Protectrice des Animaux , il assure les obligations des communes concernant la capture,la garde et l'abattage des animaux errants.J'y représente notre ville.

Si vous allez visiter la LPA, à Lille, chemin de Bargues, vous constaterez qu'il y a là 20 boxes-fourrière, 40 boxes-refuge et 2 chatteries,entretenus grâce à vos impôts.. L'an dernier,pour Lille et environ 1240 chiens et 1032 chats ont été accueillis. 508 chiens et 127 chats ont été récupérés par leur propriétaire.

Information intéressante : seules les autorités "compétentes" (élus, policiers, pompiers) peuvent faire intervenir la L.P.A.au titre de la fourrière. Les demandes d'intervention de la part des particuliers sont désormais facturées à ces derniers. Si donc, vous ne désirez pas payer, passez par une "autorité compétente" comme dit le texte....

Ne voyez pas pédantisme de ma part mais chaque fois qu'on parle de chiens malheureux , je me remémore cette phrase d'un chien calamiteux qui erre solitaire et qui dit à l'homme :

"Prends-moi avec  toi et de nos deux misères nous ferons peut-être une espèce de bonheur"(Baudelaire: petits poèmes en prose.)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article