Leçon d'un scrutin

Publié le par yvoncousin.com

Depuis deux ans à la Cité familiale on s'interroge sur la traversée ou non du nouveau lotissement, entre la rue L.Trulin et Intermarché. Personnellement j'ai assisté à une quinzaine de réunions où ce sujet a été débattu.Démocratie Participative oblige !

Ce samedi,c'était le grand jour. Par un vote, les habitants du quartier pouvaient choisir entre quatre propositions arrêtées en Conseil de Quartier.Deux d'entre elles mettaient la rue des Anciens Combattants d'Afrique du Nord (la rue traversante) en sens unique et permettaient la traversée du lotissement ;les 2 autres prévoyaient la mise en impasse à l'une ou l'autre des extrêmités.

Par 85 voix sur 172, les habitants ont choisi l'entrée et la sortie du nouveau lotissement par Intermarché,mettant donc la voie en impasse pour interdire aux automobilistes de passer du nouveau "quartier" à l'ancien.

Beaucoup se sont montrés surpris du résultat. Et pourtant, qui avait intérêt à cette coupure entre les 2 secteurs de la Cité familiale ? Les habitants du nouveau lotissement, bien sûr. Cette "coupure" les isole certes ( il leur faudra conduire les enfants à l'école ou aller à l'église, à pied ) mais leur garantit la tranquillité. Les seules automobiles qui passeront devant chez eux seront les leurs. Les riverains de la rue Lenglet avaient peut-être aussi intérêt à cette coupure car , si les automobilistes ne peuvent se rendre à Intermarché par le nouveau lotissement, c'est autant de voitures qui ne passeront pas devant chez eux.

Le résultat du vote est conforme à cette analyse.

D'où viennent les 85 voix majoritaires ? A mon avis, elles viennent principalement de la quasi-totalité des 56 votants du nouveau lotissement et de la bonne vingtaine de riverains de la rue R.Lenglet. Les uns et les autres , bien que moins nombreux en nombre d'inscrits sur la liste électorale, avaient plus de motivation à voter que le reste des habitants de la Cité. Ils se sont mobilisés , se sont déplacés et l'ont emporté.

Moralité: le bulletin de vote n'est utile que si l'on s'en sert !

Epilogue: Ce fut un bel exercice de Démocratie Participative.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

DESCHAUX 26/02/2007 13:38

Je suis surpris par cette analyse.....
Je vis dans la nouvelle rue, et je peux vous garantir que la majorité des habitants a choisi la solution qui est celle que nous vivons actuellement, c-à-d : garder l'impasse au rond point Louis Bertin et sortir par l'ancien quartier. Je ressens ce choix comme un rejet de la part des habitants de l'ancienne cité familiale, c'est regrettable...

JF JERNANDES 18/02/2007 09:49

Voilà la une excellente initiative, qui est a retenir et a mettre en pratique dans d'autres secteurs, comme pour le Pacot par exemple, ainsi la Municipalité pourra bénéficier de l'avis des habitants.
Bravo et chapeau aux élécteurs pour déendre leur quartier.
Lambersart la ville qui veut être à l'écoute de ses concitoyens... j'aime ce principe de "participative".