OISEAUX MARAUDEURS

Publié le par COUSIN

Une question que m’a posée ce dimanche un Lambersartois. Que peut-on faire ? qu’allez vous faire pour lutter contre l’invasion des volatiles ?

Ce monsieur a remarqué que depuis quelques années notre ville était envahie de pigeons, pigeons ramiers,de pies, de merles…Impossible pour lui désormais de goûter les cerises de son cerisier, toutes ingurgitées avant lui par les oiseaux chapardeurs ; alors qu’il y a quelques années il pouvait en offrir en abondance à ses voisins .

Si même les oiseaux ne respectent plus rien !

Il semble bien que le phénomène dépasse la prolifération constatée habituellement du fait que certains habitants –au mépris de la réglementation – nourrissent ces animaux.

Il m’a même dit avoir vu des étourneaux venir voler les groseilles de son voisin, groseilles pourtant protégées par un filet . Il paraît que ces bestioles sont capables de repérer l’entrée des filets, de pénétrer et de retrouver sans mal la sortie.

Après les inondations de caves,voilà donc un autre désagrément. J’ai eu beau dire qu’après tout des oiseaux en ville étaient plus du bonheur qu’une calamité, il m’a répondu que cet envahissement des oiseaux était un fléau. La question est posée…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

PHC 01/08/2005 06:51

Si on doit commencer par éliminer les oiseaux ... pourquoi pas les arbres tant qu'on y est ?
Par contre les inondations de caves sont problématiques.