C'EST PAS MOI,C'EST L'AUTRE !

Publié le par yvoncousin.com

Ce vendredi, une automobiliste de 75 ans s'est malencontreusement fichée dans un trou, rue de Lompret .Le trou était béant depuis plusieurs semaines malgré les demandes réitérées de rebouchage de la ville , de la Communauté Urbaine,et l'étonnement des riverains. Le responsable de Gaz de France, responsable des travaux, avait pourtant promis et repromis...

Je sais bien qu'on ne rebouche pas immédiatement après des travaux sur les canalisations de gaz. Il faut s'assurer -à ciel ouvert- qu'il n'y a pas de fuites. De là à gêner la circulation pendant des semaines...Je me suis alors souvenu d'un précédent : celui des tuyaux de "l'autoroute du gaz" qui avaient été stockés pendant 2 mois allée du bois, le long de la Deûle, face au parc d'activités du Pont Royal.

J'ai donc dit ma façon de penser au responsable de Gaz de France. Il a reporté la responsabilité sur l'entreprise sous-traitante.

"Pas étonnant, m'a dit la personne à qui je racontais l'affaire. En France, c'est toujours comme ça. Il n'y a jamais de responsable. C'est pas moi, c'est l'autre !"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

formesyn valerie 11/12/2006 13:53

c'est pas moi c'est l'autre est un mal bien français,le pouvoir de faire est plus dur que le pouvoir de parler,refiler un dossier à un autre plus facile que le pouvoir décisionnel,le coup de colére parait très justifié...va t il changer les bureaucrates et leurs faire prendre concience?...rien n'est moins sur...hélas!

Robert Mamet 09/12/2006 21:05

Permettez-moi de vous dire que je n'apprécie pas ce genre de remarques qui sont souvent (ce n'est peut-être pas le cas...) le propre d 'une certaine classe politique lorsqu'il s'agit d'entreprises nationalisées.
J'ai travaillé pendant 30 ans, en tant que représentant d'une entreprise, fournisseur de GDF, et j'ai toujours apprécié la compétence et l'efficacité de leurs services; il y avait évidemment quelques tire-au-flanc, là comme dans toutes les grosses entreprises sidérurgiques, chimiques et autres !
Et même dans les services municipaux de certaines villes ? J'excepte Lambersart la Jolie...
Cordialement
Robert Mamet