LE RETOUR

Publié le par COUSIN

La nouvelle est tombée pendant le Conseil de Quartier Nord-Ouest. : « Marc Philippe Daubresse n’est plus ministre ».
C’est certainement une grosse déception pour lui car tout jardinier---à leur manière les hommes politiques sont des jardiniers--- tout jardinier aime voir pousser ce qu’il a semé et pense récolter  ce qu’il a soigné. Et pourtant…

Pourtant, les oracles nous annonçaient que la vie du « baobab » (nom  dont l’équipe de Borloo s’était médiatiquement baptisée ) ne serait pas éphémère. Après tout, l’arbre africain appelé baobab est bien connu pour être d’une espèce qui vit longtemps. Baobab ne signifie-t-il pas «  arbre de mille ans « ? Et les politiques à peine mises en place ne méritaient elles pas d’être menées par ceux qui les avaient conçues ?

La nouvelle est tombée. Surprenante.

Au delà de la déception inévitable de M.Ph Daubresse ; au delà de sa désillusion concevable (le livre qu’il pense écrire traduira certainement un grand désenchantement,si j’en crois sa déclaration à « la voix du nord » ) au delà de l’homme , il y a Lambersart  et les espoirs  qu’avec M.PH Daubresse  ministre on pouvait espérer voir passer des rêves aux projets.

Certaines aides au programme d’habitat nous resteront-elles acquises ?Certains dossiers présentant nos projets de politique de la ville auront-ils encore le même écho bienveillant ?La restucturation  envisagée pour le Pacot-Vandracq  pourra-t-elle survivre ? Certains coups de pouce du Ministre de la Culture seront-ils renouvelés ?….

Dans la bataille nationale, notre ministre a été touché. Lambersart aussi a été touchée.

Mais, « touché n’est pas coulé » !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Fred 06/06/2005 11:38

Et oui, ça ressemble à la dure loi de la jungle... Je suis déçu pour lui. Mais je suis fier d'avoir connu un ministre ambassadeur de Lambersart. Nul doute qu'il reprendra le travail local, qu'il n'a jamais complètement abandonné d'ailleurs, avec ardeur...