4 JOURS ENTRE GUERRE ET PAIX 2.

Publié le par lambersart-yvon cousin

    pasteur-en-chaire-copie-2.JPGDimanche 9novembre.
En marge des commémorations majeures de la guerre 14-18,il est des manifestations plus discrètes mais ô combien précieuses pour le développement de l'amitié entre les Français et les Allemands. Le déplacement de la chorale Chant'Envie ce dimanche à Viersen est de celles-là.
                Il a fallu se lever tôt pour être à 10H à l'église protestante où notre chorale était seule à animer l'office. Un office simple qui débuta par trois baptêmes  où, à notre étonnement le choristes-chant-envie-a-viersen.JPGsermon se faisait encore du haut de la chaire.
La trentaine de choristes sous la direction de J M Hallez s'est bien acquitté de sa mission et  a même ensuite offert un petit concert dans une salle voisine.
Là , ce sont des chants populaires européens qui ont été interprétés par les Lambersartois pour finir sur l'émouvant « Plus rien » la chanson des Cowboys Fringands.
Au cours du repas que Violaine Von Bassevitz, son mari et quelques amis avaient organisé avec soin mais aussi l'après-midi en déambulant dans le marché de la Saint Martin ,traditionnel à Viersen ,les marques de sympathie entre Français et Allemands n'ont pas manqué. Des anciens, presque à l'origine du jumelage se sont retrouvés : W. Rittinghaus en pleine forme à 90 ans, Gertrud et Werner Balsen, fidèles amis de Lambersart, J. Neuheuser et son mari apprécié pour son sens de l'humour, et bien sûr l'ancienne maire Marina Hammes très connue à Lambersart.
A Berlin ce dimanche on commémorait la chute du mur, à Viersen ce dimanche chacun ajoutait sa pierre au mur ou au pont de l'amitié.

photo du groupe  : Josette Tancré 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article