LA SEPTIEME CENTURIE (8) : VIRUS

Publié le

  Ave lectores ! Attention il n'y a pas de résumé. Commençez la lecture par le texte du 5/8.
 

Son sensus politicus l'amena vite à cette réflexion : la proposition de Matarix n'était pas mauvaise . Que gagnerait-il,en effet, à égorger sur le champ ces Gaulois et à laisser violer les Gauloises,même si certains de ses légionnaires ne cachaient pas leur appétit sexuel ?
Sa mission secrète en serait-elle facilitée ? Non . Au contraire,le village des Berts pourrait lui servir de base arrière.
"- Je ne peux décider seul, répondit Rictus. Il faut que j'en réfère à
mon chef de cohorte qui fera son rapport au général Labienus et c'est notre vénéré pro-consul Caïus Julius Caesar  qui décidera !  Je vais envoyer sur le champ mon adjoint Virus pour qu'il les informe.
Virus était l'homme de confiance du centurion Rictus . Si on l'appelait Virus Malinus c'est bien parce qu'il savait s'infiltrer dans tous les milieux, dans tous les organes . Aussi bien miltaires que politiques.
-"D'ici le retour de Virus,je m'installe ici avec mes hommes. Trois légionnaires entre chaque habitation ! Mes hommes doivent être bien nourris sinon...cuic ! Radius et Cubitus, à la première veille !
-Ah,non protestèrent les intéressés. Pourquoi encore nous ?
-Vous me gonflez ! répondit Rictus en montrant militairement une partie de son anatomie que la Bible n'a jamais évoquée.
- Minibus, tu garderas les armes ! continua le centurion. Foetus, chauffe ma doudoune. Rassemblement pour la veillée dans deux heures. Ite ! "
Chez les Gauloises on se mit donc à faire fumer les chaudrons et à servir aux légionnaires du lard accompagné de lentilles, de pois-chiches et de fèves,le tout arrosé d'une bibine que certains qualifiaient déjà de "pisse d'âne et qui n'avait rien à voir avec le bonum vinum romain  qui,comme chacun sait réjouit le coeur de l'homme .
A l'heure dite, tout le monde se rassembla en demi cercle, assis devant Rictus en grand uniforme d'officier,portant même le casque avec couvre-joues et couvre-nuque.
 "-Ce soir,je vais vous raconter la naissance de Rome ! 
- Aaaaah ! s'exclamèrent les légionnaires dont certains s'apprêtaient déjà à pleurer d'émotion.
-Vous, les Go-Go, les Gaulois, vous avez intérêt à écouter si vous voulez être intégrés dans notre empire.
- Il y a sept siècles,commença Rictus.......                           
à suivre,mais ce n'est pas obligatoire...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article