Bêle , Bêle , Bêle ...

Publié le

Bêle...bêle...bêle,
 la chanson de Claude François, c'est ce qui se sifflote le plus en ce moment à la mairie de Lambersart.
 Bééé-jour,Monsieur ; Bééé-jour Madame, c'est aussi la nouvelle façon de saluer.
 Parce qu'après les fausses vaches du Mont-Garin,voici les vrais moutons de l'hôtel de Ville !
Et ce n'est pas tout. Nous avons aussi en pâture et en prêt  (photo prise hier) un bouc , des chèvres, et des oies !
 Manque plus que les cochons...quoique.
 Ah, il manque aussi un coq mais on va le trouver facilement.Certains chuchotent que parmi les élus ou dans le personnel municipal il y a quelques beaux gallinacés.
 Bref, la moutonaille et la basse-cour, ça fait jaser et chacun s'y retrouve.
-"Tu me les broutes !" m'a dit mon collègue  Bernard Coffyn réputé pour son parler direct,militaire et imagé.
-"On m'appelle maintenant "la bergère"  m'a confié presque bucolique  Mme Caby, reponsable des espaces verts tandis que son collègue David Obringer rappelle que deux bergères célèbres , Jeanne d'Arc et Marie Antoinette, auraient été bien inspirées de ne pas quitter leur bergerie.
 Je vous passe les plaisanteries qui circulent aussi sur le bouc,les oies blanches,la chèvre de M.Seguin, les élus qui jouent à saute-mouton, (pas triste !) le prochain méchoui arrosé au mouton-Rothschild  ou le bâton de berger...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article