LAMBERSART-PELOUSE

Publié le

Y a pas que Lambersart-Plage !
La photo a été prise cet après-midi sur le parterre devant l'Hôtel de Ville. Monsieur conte-t-il fleurette à Madame ? Devant une telle scène avouez qu'il serait indécent d'écrire que Monsieur "drague" Madame. Nous sommes là dans un monde d'harmonie.La sérénité de ces deux séniors, chapeautés de blanc et éloignés de la civilisation automobile de l'avenue des lilas par une belle pelouse nous transporte presque au début du siècle dernier.
 Quel jugement portent-ils sur notre agitation ?
Je n'en sais rien mais leur besoin de confort sur des fauteuils pliants m'a rappelé cette phrase d'une résidente des Charmettes à une de ses amies dite moins d'une heure plus tôt à quelques mètres de là -"Venez vous asseoir ici Madame, les bancs sont meilleurs que chez nous !"
 Peut-être devra-t-on publier un jour un Gault et Millaut des bancs publics de Lambersart.
 Et quelques jours plus tôt encore, au même endroit mais sur un petit muret, deux jeunes amoureux s'embrassaient tellement goulûment que leurs muscles fessiers étaient certainement près de la rupture et du claquage.
 Autres temps, autres moeurs.
                      Moralité : Plus on prend de l'âge, plus on soigne son séant.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article