A QUAND L'ELECTION DU CHEF DE FAMILLE PAR SES ENFANTS ?

Publié le

Le club de prévention spécialisée Avenir et Loisirs de Lambersart vient de fêter ses 20 ans.
Quand j'étais adjoint à la jeunesse, je suivais d'assez près les activités de ce club et j"assistais aux réunions de l'APSN Association de Prévention Spécialisée du Nord où comme dans tous les organismes sociaux on s'interrogeait, on s'interpellait, on contestait et on critiquait beaucoup. On se posait beaucoup de questions "au niveau de notre vécu quotidien". L'expression semble avoir perdu de sa vertu-rengaine.
Je pensais avoir bien compris le rôle des éducateurs dans la prévention spécialisée. Il me semblait qu'ils prenaient en charge un enfant ou un adolescent en grande difficulté ; --de ceux pour qui on dit que tout a râté -; et qu'ils tentaient de l'accompagner , de le guider (et non de le "suivre" comme disent les professionnels) vers un état social ,moral, psychologique...meilleur.
J'en étais resté au sens premier d'éduquer , c'est à dire "sortir de, conduire hors de... Que n'avais-je dit !
Au cours de l'exposé du sociologue et du débat qui a suivi on m'a fait comprendre que nous "n'avions pas la même approche, pas la même philosophie".
En donnant à l'éducateur une fonction de guide , voire de maître, je niais l'égalité entre tous les êtres humains.Je prenais une position de classe sociale dominante ! Diable !
J'ai eu beau dire que je reconnaissais bien sûr l'égalité des droits de chacun,ce n'était pas suffisant .
Je continue donc à penser tout seul que l'expérience,la réflexion, le vécu,la connaissance s'acquièrent et que les maîtres ont une longueur d'avance sur leurs élèves ; les éducateurs sur leurs " protégés " et les parents sur leurs enfants.
On n'en est pas encore à l'élection des parents par leurs enfants mais qui sait...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article