INTERDIT AUX PIETONS

Publié le

Nos voisins belges ne craignent pas le ridicule.
Nous savions déjà qu'ils sont obligés d'éclairer leurs autoroutes, alors que nous, Français , nous sommes nous-mêmes des lumières.
Nous venons d'ailleurs de découvrir le moyen infaillible de nous rendre supérieurement intelligents.
 Il suffit pour cela de marcher sur les mains, la tête en bas donc,pour que le sang afflue en grande quantité au cerveau. Génial, non ?
La zone test se situe  à Lambersart près de la rue Marcel Raschia.
Voyez la photo, elle est authentique : l'allée est bien interdite aux piétons, c'est à dire à ceux qui marchent à pied.
Question : est-elle alors réservée aux culs-de-jatte ? Ou alors est-elle réservée aux chiens dont les maîtres marchent sur la bande de gazon ? Je ne voudrais pas être désobligeant envers mes collègues qui habitent ce quartier mais je comprends maintenant pourquoi ils me donnent parfois l'impression de marcher sur la tête.
*La photo a été prise par Mme Crop, membre du Conseil de Quartier de Lambersart Nord-Ouest.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Mais non, mais non ! En l'occurence il ne s'agit pas d'un panneau interdisant la circulation des piètons. Un examen attentif de celui-ci révèle que le piéton se déplace à allure rapide. La position des jambes, le balancement des bras,  sont la démonstration que nous avons affaire à quelqu'un de pressé ...A l'évidence, nous sommes en présence d'un panneau d'interdiction de se dépêcher. Les piétons souhaitant emprunter cette voie doivent obligatoirement se déplacer à allure réduite.                          Des études récentes prouvent, qu'à l'instar des bovins, le piéton pollue.                         Le piéton rapide rejette dans l'atmosphère une grande quantité  de gaz carbonique ce qui n'est pas bon pour la couche d'ozone ! Soyons écolos, marchons doucement , c'est bon pour la planète    et, en plus, c'est très tendance depuis les dernières élections !  Paul                                                                                                                                 
Répondre