DES ELUS MIS EN EXAMEN

Publié le

Ils n'avaient pourtant pas l'air inquiet ces élus de Lambersart,Marcq,Lomme,Lompret,Faches-Thumesnil,Marquette...qui s'étaient rassemblés samedi matin pour leur mise en examen..
.C'est l'évêque de Lille, Monseigneur Ulrich, - que sans l'offenser je qualifierais bien de "God Trotter" tant il visite avec persévérance les paroisses de son nouveau diocèse -qui les avait invités.
 Pourquoi inviter  à SAINT-André ? Y serait-on plus qu'ailleurs en odeur de sainteté ? Sans doute que non mais c'est la seule commune du secteur à pouvoir se référer dans son nom à une canonisation .
Et pourquoi donc cette mise en examen ? Les élus n'avaient commis aucune faute ni par action ni par omission.
 Il s'agissait simplement d'une mise en examen ...de conscience. Une réflexion en quelque sorte sur leur engagement dans la vie communale
.L'originalité et le mérite de cette rencontre étaient de réunir des dirigeants de "partis frères" comme on a pu les appeler en d'autres lieux ou de "frères ennemis" comme certains les qualifient aussi parfois .Car il y en a "des qui causent" avec le P.S et "des qui" s'en tiennent éloignés
.Qu'importe, tous se sont retrouvés en une union sacrée pour admettre qu'il fallait abattre les frontières artificielles entre les communes et tenir l'engagement très chrétien de bien remplir une mission sociale.
Sur ces deux points,le pasteur n'a pas pu repérer un seul mouton noir dans son troupeau.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article