VOEUX CHERS (suite)

Publié le

Les cérémonies de voeux font débat cette année. Faut-il les supprimer ? En diminuer le coût ? Personnellement je ne suis pas partisan de leur suppression.Je pense même qu'une réunion annuelle conviviale réunissant toute la population d'un village ou d'une petite ville est une nécessité civile.
 Dans le midi où je vais en vacances, ce type de réunion se fait le 15 août, jour anniversaire de la libération du village en 1944. Un apéritif est offert à toute la population. C'est agréable.
 Pour les voeux, dans les communes importantes, quand il n'est pas possible de réunir tout le monde,le même jour, au même endroit,on peut répéter la cérémonie sous des formes diverses
Mais je m'offusque quand je constate que les coûts sont démesurés -crise ou pas crise- quand on les masque , quand dans la même soirée on sert aux uns du vin blanc et aux privilégiés du champagne .
 Ce que je soupçonnais dans mon texte précédent s'avère. Comment ne pas être choqué de la désinvolture d'un représentant de la préfecture à qui un journaliste demandait le coût de la réception des 3000 personnes ,qui répondait qu"on n'a pas l'habitude d'en donner le montant" !
C'est vrai,ça, si maintenant il faut justifier  l'emploi de l'argent public !!!!
Et cette déclaration du président du Conseil Général Bernard Derosier à propos des restrictions que s'imposent beaucoup de communes,...  déclaration qui, si elle est vraie, frise le cynisme :" ça fait bien dans le paysage mais je ne suis pas sur cette ligne là. Si justement le monde est en crise,je pense que la société a besoin de repères"
 Qui a dit que la société et les jeunes en particulier avaient perdu leurs repères ? En voici de nouveaux ,bien agréables : réceptions, champagne, cocktails .....Les banlieues  et les pauvres vont apprécier.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

philippe 17/01/2009 20:32

QUel culot M.Cousin ! Pourquoi mettez-vous tant d'ardeur à défendre une modestie que vous êtes incapable d'appliquer là où vous êtes ? Pourquoi ne parlez-vous pas par exemple des voeux 2007 à Lambersart !!! Pour rappel, la mairie a dépensé cette année là plus de 19000 € rien que pour l'aménagement de la salle (Source : marchés publics) ? Presque 20000 € sans compter les invitations, petits fours et boissons !!! C'est modeste ça ? De nombreuses villes dépensent beaucoup moins que la ville de Lambersart pour cette fameuse cérémonie des voeux. ALors, de grâce, cessez de faire la leçon sur ce sujet ou alors parlez-nous des montants exacts dépensés ces dernières années par la ville de Lambersart. D'avance merci de votre réponse.

HERNANDES JF 17/01/2009 18:52

Oui faisons simple et convivial et conservons cette sympathique rencontre.

belaval 17/01/2009 18:45

Evidemment d'accord, on peut faire simple et convivial.A bientôt, justement! AFB