CHERS VOEUX...VOEUX CHERS

Publié le

 

 

La crise a du bon. Elle va tout naturellement -je le souhaite mais je n'en suis pas certain - inciter les collectivités locales et les administrations à stopper les excès de dépenses faites à l'occasion des cérémonies de voeux.
L'inflation dans ce domaine était devenue galopante.
M le Préfet, représentant de l'Etat et M le Président du Conseil Général chargé des affaires sociales dans le département ont-ils montré l'exemple la semaine dernière ? Je n'en sais rien mais ce que je sais,c'est que dans notre secteur ,à Marquette , le maire Jean Delebarre a annoncé d'emblée dans son allocution que le décor de la salle n'avait rien coûté à ses concitoyens.!
 C'est le service des Espaces Verts de la commune qui a paré du matériel prêté par une autre commune
.Bel exemple n'est-ce-pas ? Peut-être verra-t-on se multiplier ce type de coopération entre les communes ? Après tout , sans tomber dans le banal,ce qui compte dans une cérémonie de voeux,c'est moins " le somptuaire " que les relations chaleureuses qui se développent .
 A Lambersart,"les voeux" que la municipalité décentralise dans les quartiers en sont la preuve.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article