ROUCOULADE

Publié le

S'il y avait une Académie des Pigeons, il y serait élu. Comme académicien, bien sûr, pas comme pigeon. Cette année, comme chaque année début décembre,J.J. Briffaut a gratifié les "coulonneux" du coin de son allocution à l'occasion de leur remise des prix .
.Il nous avait déjà présenté "les pigeons à travers les âges" ; régalé avec "la nourriture chez les pigeons" ou raconté "le pigeon pendant la guerre" qu'on s'attendait cette fois à "la recette des pigeons aux petits pois".
 Pas du tout. Monsieur s'est lancé avec humour dans l'étymologie et la sémantique. Sans se laisser pigeonner . Il a donc habilement et hygiéniquement évité de parler de sujets qui fâchent quand on traite de la colombophilie :la fiente ou les colombins.
 Pour l'an prochain je lui suggère le thème éternel et consensuel de " l'amour chez les pigeons". Je pourrai l'aider dans ses recherches en particulier sur les gorges pigeonnantes.J'en roucoule déjà.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article