ON NE NOUS DIT PAS TOUT

Publié le

Chaque jour ou presque amène à la mairie son lot de mécontentements : un Lambersartois écrit pour signaler que l'entreprise qui fait des travaux à côté de chez lui commence trop tôt le matin; un autre signale que ses voisins sont bruyants. Les piétons sont mécontents des cyclistes qui roulent sur le trottoir, mais les cyclistes et les piétons s'allient pour accuser les automobilistes de rouler trop vite. Les riverains  ,eux,se plaignent des chenapans qui renversent leurs poubelles et certains voyageurs ne supportent pas que leur bus soit en retard. Bref,chacun a des motifs de râler à la mairie...même quand la pauvre n'y peut rien !
Pourtant au milieu de ces récriminations,on apprend que , dans la discrétion, il y a des initiatives heureuses qui mériteraient d'être connues.
 A l'école Samain ,par exemple, Mme Deraedt n'en reste pas à l'enseignement théorique des règles du code de la route pour les cyclistes. Avec ses élèves , accompagnée et secondée par des parents, elle part parfois à bicyclette  à la piscine ou dans les Flandres en classe verte.Imaginons-nous tout ce que les enfants enregistrent et apprennent alors sur la route ? Jamais ils n'oublieront ce qu'ils vivent à ces moments là.
 Autre monde: celui de l'entreprise. L'autre jour, en Conseil de Quartier des "Conquérants",de jeunes cadres de Norpac -,l'entreprise qui construit les logements allée Saint-Clément, - sont venus expliquer les contraintes de qualité qu'ils s'imposent sur ce chantier.
Entre autres,parce que les statistiques montrent que le nombre d'accidents du travail est important à la prise de service, désormais, chaque matin , sur ce chantier, ils obligent les ouvriers à s'échauffer pendant un quart d'heure-vingt minutes par des mouvements de gymnastique "à la japonaise".
 Voyez, "on ne nous dit pas tout !".  Il y a de belles initiatives à Lambersart.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

sabine cattoir 13/12/2008 15:01

C'est vrai ça !!! les gens ne voient que le mal partout!!! Moi je voudrais remercier le maire qui construit tant de beaux logements dans notre bonne ville et qui est tellement pressé de voir ces appartements occupés qu'il autorise les travaux le samedi, le soir jusque 22 heures!!!!! belle application du programme sarkozy...... Au fait moi aussi j'aimerais travailler jusque 22heures et le samedi mais je ne suis qu'un vulgaire prof pas rentable et je dois attendre que nos valeureux ouvriers aient finis de percer et de taper dans mon mur pour corriger mes copies parce que je respecte mes élèves moi et je ne peux pas travailler dans le bruit! Ah au fait je ne râle pas parce que le chantier à côté de chez moi démarre trop tôt, kusque depuis deux ans on fait travailler des ouvriers la nuit, le week-end et les jours fériés sans respect pour le voisinage!