HISTOIRE DE LAMBERSART

Publié le par yvoncousin.com

Après "l'Histoire de Lambersart" de M. Giard (la plus ancienne référence); après celle écrite par Pierre Nuytten et réécrite par sa fille Agnès (édités par le Syndicat d'Initiative) ; après  "les Promenades lambersartoises" de Jean Caniot et les cartes  postales anciennes de M. Canone ; voici qu'est proposée une nouvelle édition de notre histoire locale,fruit des recherches de MM. Deregnaucourt  et  Reynaert.                                                                                                                                                 Ces Ces deux professeurs d'histoire ont analysé avec rigueur des documents d'archives et ont choisi de regarder notre passé d'un autre point de vue . Peu d'anecdotes, peu d'hypothèses mais le souci de photographier notre "village" à certaines époques en nous livrant - surtout pour le Moyen-Age - le contenu de registres recensant les biens, les bêtes; les impôts...

 

C'est qu'il manque de nombreux maillons à notre chaîne historique ! Les auteurs le constatent et ne cherchent pas à nous illusionner. Même ce brave Lambert , notre héros de légende y perd presque une partie de son auréole. L'occupation romaine ? on n'en relève que des traces,écrivent-ils  . Les invasions des Normands ? on n'en a pas traces non plus . Ce que je regrette beaucoup ,c'est que Lambersart , pourtant si proche de Lille (hospice Comtesse) et de Marquette  (abbaye),ne soit pas mentionnée dans les documents retraçant les vies de Jeanne  ou de Marguerite de Flandre. J'aurais apprécié qu'un peu de leur gloire se répandît sur nos terres lambersartoises.  Illusions perdues..

 

L'absence de documents d’origine nous laisse donc parfois sur notre faim.J'aurais tellement aimé ,par exemple, trouver des explications à nos armoiries pourtant si semblables à celles d'Hondschoote ! Mais, quand rien ne leur permet d'affirmer un fait, nos deux historiens l'avouent très honnêtement  .Il faut leur en savoir gré. .

 

Certes,il manque de nombreux maillons à notre chaîne historique mais je soupçonne ( très amicalement) nos deux auteurs d'avoir passé délibérément sous silence de belles périodes de notre histoire et de s'être fait plaisir en ne traitant que des époques dont ils sont spécialistes. L'un est spécialiste du Moyen Age ; l'autre de l'Histoire plus moderne. Ils ont donc laissé entre eux, les XVII et XVIII e, comme un no man's land !   Une phrase telle que "le XVIIe siècle vit revenir l'ennemi français après l'âge d'or espagnol (p.38) mérite un meilleur sort, non ?

 

Par bonheur, la période révolutionnaire, les XIX et XXe siècles sont riches d'enseignements et les textes s'y rapportant d'autant plus captivants à lire que, sous l'historien Claude Reynaert, pointe l'élu municipal et ses analyses politiques. L'engagement de nos prédecesseurs  élus locaux pour leurs idées et leur cité est palpable.
Lambersart la paisible, la bourgeoise, l'ouvrière, la jolie ,se développe sous nos yeux.

 

C'est un régal.

 

(le livre est en vente au Syndicat d'Initiative et dans les bonnes librairies  : 5€)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article