PRESENCE IMPOSEE.PROPOS DEPLACES

Publié le par yvoncousin.com

La dernière réunion de la semaine n'a pas été agréable.C'était une réunion supplémentaire des membres du Conseil de quartier du Pacot Vandracq.Pourquoi cette réunion supplémentaire ? Parce que l'importance du projet de rénovation urbaine dans ce quartier oblige et obligera à faire régulièrement le point avec les habitants.

Je n'ai pas retrouvé ce soir là le Conseil de Quartier que j'apprécie habituellement. On y échange toujours dans le respect mutuel.

Ce soir là, des têtes nouvelles sont apparues,des personnes qui ne sont pas membres du Conseil de Quartier et que l'on ne voit pas dans les réunions publiques.Fallait-il les empêcher de rentrer ? A la réflexion , oui. Mais ce n'est pas la décision qui fut prise,en considérant que l'unique sujet de la réunion -la rénovation du quartier - ne pourrait que bénéficier des réflexions du plus grand nombre.

Ce ne fut pas le cas. En guise de réflexion, dès la fin des présentations d'usage, il a fallu subir calmement (démocratie oblige ) les attaques d'un énervé ",habitant le quartier depuis 40 ans "qui "n'a pas peur de dire que le projet,c'est de la poudre aux yeux ; qu'une fois de plus on va nous rouler dans la farine parce qu'on n'a jamais rien fait pour le quartier et que tout est décidé d'avance...."

La charge était aussi forte que déplacée. Les membres du Conseil de Quartier n'ont pas apprécié ces propos hostiles et presque haineux. Certains nous ont fait remarquer qu'il faudrait désormais respecter scrupuleusement les règles de fonctionnement : il y a des temps pour les débats en conseil restreint ; il y en a d'autres pour les séances publiques.
Ils ont raison.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Habitant du quatier du pacot vandracq 25/04/2006 18:18

J'entend bien le bon vouloir du conseil Municipale " ouvrir le quartier, lui redonner une image plaisante, verdoyante..."On connait la chanson.Ceci étant dit l'intervention de cette homme habitant le quartier .....doit être considerée avec prudence. Je pense qu'il a seulement DIT TOUT HAUT CE LES GENS PENSE TOUT BAS. Nous vivons en démocratie ou chacun est libre de son OPINION, c'est ce qui fait la force de la république.
Que sa déplaise à certain c'est une chose, mais de là à adopter une hatitude  sarcastique qui est de liong un manque de respect de YVON COUSIN 
"En guise de réflexion, dès la fin des présentations d'usage, il a fallu subir calmement (démocratie oblige ) les attaques d'un énervé ",habitant le quartier depuis 40 ans "qui "n'a pas peur de dire que le projet,c'est de la poudre aux yeux ; qu'une fois de plus on va nous rouler dans la farine parce qu'on n'a jamais rien fait pour le quartier et que tout est décidé d'avance...."
 
Vous savez Monsieur COUSIN, Vous aviez la possibilité se soir là de prouver aux habitants anxieux qu'il auront effectivement le choix.
CE QUI EST , ET VOUS LE SAVEZ UTOPIQUE.
LE PLAN EST DECIDE LES LIGNES SONT TRACEES .
LA SURPRISE DANS QUELQUE TEMPS.
SA RISQUE DE FAIRE DE LA PAGUAILLE. VOUS ETES PREVENUES VOUS N HABITEZ PAS LE QUARTIER MAIS VOUS ALLEZ MIEUX LE CONNAITRE. 

Hernandes J.F 17/04/2006 22:51

DOMMAGE QUE LES REUNIONS NE PEUVENT SE DEROULER COMME CELA ETAIT LE BUT INITIAL MAIS MALHEUREUSEMENT ON NE PEUT TOUJOURS EVITER CE GENRE D INDIVIDU VENU EXCLUSIVEMENT POUR SEMER LE DOUTE DANS LES ESPRITS. JE SOUHAITE COURAGE A TOUTE L EQUIPE DE QUARTIER DU PACOT ET JE SUIS EN PENSEES AVEC EUX.
RESTEZ TOUS FORT ET UNIS POUR UN TRAVAIL PLUS CONCRET POUR LE DEVENIR DE VOTRE QUARTIER ET MERCI A YVON POUR SON CALME FACE A DES PROPS DOUTEUX.