MOROSITE DE L'UN , EUPHORIE DE L'AUTRE

Publié le

Je suppose que comme moi vous avez l'impression certains jours de "tout abattre" tellement les décisions et les actions se bousculent sans qu'on puisse les arrêter.
 D'autres fois, les journées sont plus calmes, plus propices à la reflexion.
 Ce fut le cas vendredi dernier.
 Dans la matinée, j'ai assisté à 3 conférences de presse.J'avoue que ce n'était pas épuisant . L'après-midi , j'ai vécu 2 longues réunions où l'usage veut qu'on laisse s'exprimer ceux qui parlent en notre nom . C'était tout aussi reposant. Enfin le soir j'ai rencontré les "nouveaux Lambersartois" dans une réunion sympathique. C'était donc une journée sereine.
 La conférence de presse sur les nouveaux services informatiques que nous allons proposer à la population m'a pourtant entraîné vers quelques reflexions troublantes.
 D'une part j'étais heureux des facilités qu'allaient encore apporter internet ,le web et autres "dématérialisations" . J'étais même fier de voir Lambersart se placer en pionnière. D'autre part je me suis mis à craindre ce bel outil. Certes je commanderai et je recevrai des documents administratifs par e-mails, certes j'obtiendrai de nombreux renseignements en "cliquant" de chez moi,mais ne perdrai-je pas aussi quelques contacts humains ?
 Où donc va nous entraîner ce nouveau siècle ? Il y a 50 ans ma grand-mère papotait longtemps avec son épicière....dans 50 ans c'est peut-être un robot qui déposera à ma porte l'épicerie que j'aurai commandée par ordinateur...Morosité  dites-vous ?
La conférence de presse sur les "foulées lambersartoises" m'a convaincu,elle, que nos coureurs sont d'un optimisme à toute épreuve. Savez-vous pourquoi la course va commencer plus tôt, à partir de cette année ? Mon collègue Patrice Ribeaucourt n'a pas craint d'annoncer qu'il fallait courir "à la fraîche" pour éviter la trop forte chaleur de la fin de matinée ! C'est vrai qu'après la canicule de cet été, il faut prendre des précautions. Euphorie  dites-vous ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JF HERNANDES 25/09/2008 08:14

Nous y serons à la fraîche pour les foulées lambersartoises, non pas pour courir mais pour assurer la sécurité des coureurs et c'est avec fierté que nous remplierons notre mission annuelle.